[WIKI] Ressources pour la qualité de l'argumentation sur Ronkozé

Cette page est destinée à accueillir toutes les ressources documentaires susceptibles d’éclairer les bonnes et les mauvaises pratiques argumentatives, l’idée étant d’avoir des conversations non seulement courtoises mais aussi rationnelles que possible (cad, dégagées des procédés rhétoriques fallacieux).

Il serait souhaitable que l’ajout d’une ressource se fasse sur un mode standard. Je propose que chaque fiche ait le format suivant… :

  1. un trait de séparation engendré par 3 « _ » accolés (le trait « souligné » de la touche 8 du clavier)
  2. un ### titre (les trois # c’est pour la mise au format titre)
  3. une petite indication sur le contenu
  4. le nom du déposant & la date
  5. le lien vers la ressource

Un livre illustré des mauvais raisonnements

Ce livre en ligne présente de manière illustrée les principaux types d’arguments fallacieux
(eccolulo, 1 juin 2020)


La rhétorique fallacieuse

Un site bien fait offrant un catalogue en cinq grandes catégories d’arguments fallacieux. Peut-être celui à l’origine de l’image proposée aiileurs par @jeronimo.sanchez
(eccolulo, 1 juin 2020)


Fauxphismes, une introduction

Partant du constat que la chasse au « sophisme » n’a souvent qu’un but: remporter la discussion, cet article souligne que, pour vraiment comprendre un argumentaire, il est préférable de suivre son raisonnement d’une manière globale; ce qui nécessite de ne pas traiter le discours comme une suite d’arguments disjoints.
(Domie, 1 juin 2020)
http://zet-ethique.fr/2020/04/17/fauxphismes-une-introduction/


L’humilité épistémique

Penser que l’autre pense mal, c’est se priver de la possibilité même de chercher à comprendre . L’humilité épistémique, c’est prendre les arguments du camp d’en face au sérieux pour essayer d’intégrer les arguments dudit « camp » à sa compréhension du sujet, et donc d’y répondre adéquatement.

Prendre une idée au sérieux. C’est chercher toutes les manières dont la conception de la personne en face peut différer de la nôtre… parce que sa réalité immédiate lui donne accès à cette description-là du monde. Et cette description n’est pas fausse. Elle n’est pas encore cohérente avec notre description et interprétation du monde. Mais elle n’est pas fausse.

(Domie, 1 juin 2020)


Humilité épistémique : comment convaincre sur des sujets de société?

Dans un débat social, on défend une idée qui n’est pas juste rationnelle et objective, mais bel et bien une position politique. La capacité à débattre sereinement est donc moins limitée par les biais cognitifs que par le fait que souvent, nos prémisses morales sont impensées, et qu’on a tendance à les croire plus universelles qu’elles ne le sont. Comprendre les arguments de l’autre, c’est aussi chercher à comprendre en quoi les a priori et préférences implicites de l’autre diffèrent des nôtres.
(Domie, 1 juin 2020)
http://zet-ethique.fr/2020/05/27/humilite-epistemique-comment-convaincre-sur-des-sujets-de-societe/


Kit de détection de balivernes

Une nouvelle liste de pratiques rhétoriques douteuses qui se superpose plus ou moins avec celles que j’ai déjà mentionnées. Elles proviennent d’un livre du scientifique vulgarisateur Carl Sagan. Je les mentionne ici car même s’il y a recoupement avec les précédentes, c’est toujours bon de multiplier les angles d’attaques afin de bien cerner chaque point. (eccolulo, 3 juin 2020)
http://lanredec.free.fr/polis/baloney_tr.html