Vaccins : une anciennce cadre du laboratoire Merck

En gros l’argument CONTRE la vaccination est toujours le même il me semble, on fait une comparaison sur les taux de maladies chroniques ou de certaines pathologies entre pays riches pratiquant la vaccination systématique et ceux ne pouvant pas se l’offrir. Du côté pays riches, 1 enfant sur 2 vit avec une maladie chronique ou un certain type de pathologie, et du côté pays pauvre c’est bien moindre.

PS : je n’ai aucune idée si l’argumentation de Brandy Vaughan repose sur des bases solides, elle semble simplement convaincue sans être prises par les émotions, mais tout de même les agissements de Merck à son encontre me font réfléchir…

1 J'aime