Transport public mieux élaboré pour moins de voitures

Notre Île commence à être polluée par les Voitures et de plus en plus chaque année. Pour cela il faudrait mieux calculer les Transports Publics afin de motivés les gens à les utiliser plus ainsi on aura plus d’adeptes aux Transports Publics. Avec cela trouver un moyen plus saine de transports pour l’environnement et notre santé :railway_car: :bullettrain_side: :bullettrain_front: :bus: :raised_hands: merci à tous d’y réfléchir et bonne lecture à tous… Tiens bon ni largue pas 974 Gilets Jaune 🙋

2 J'aime

récemment, j’écoutais une émission qui parlait du fait que le gouvernement avait taxé les compagnies de VTC (type Uber) afin de maintenir les taxis. Du coup, cela a réduit les possibilités de commerce lié aux petits véhicules de transport.

la plupart du temps, quand on a une voiture, elle dort.
on se lève, il faut aller se déplacer au boulot, on prend la voiture 1h, puis on la gare, elle dort.
le soir, on rentre du boulot, on reprend la voiture 1h, on la gare, elle dort.
de temps en temps, on va sortir, prendre la voiture, le temps de trajet reste toujours faible par rapport au temps où la voiture est à l’arrêt.
bref, le taux d’utilisation d’une voiture est très faible.

imaginons que nous ayons un logiciel infaillible qui calcule le taux d’utilisation optimal pour un parc de voitures. il nous suffit de déclarer notre souhait de transport la veille pour le lendemain, pour que tout se calcule efficacement. cela peut même prendre en considération les déplacements imprévus, dans une perspective de résilience.

au final, avec un petit parc de véhicules, on pourrait arriver à gérer la même quantité de transport quotidien que l’ensemble des voitures particulières qui ne font que dormir sur des places de parking.

bien entendu, tout cela fonctionne si on est capable de dépasser le stade de véhicule individuel. il y a une faiblesse psychologique engendrée par le matraquage publicitaire : une voiture qui vous ressemble (joli pour frimer, familiale pour les parents, coloré spécialement pour vous, etc…).

d’un point de vue pratique, une automobile peut être considérée comme un simple véhicule de transport. généralisons le concept :

  • un citoyen peut utiliser n’importe quelle voiture (peu importe sa couleur) proche de son point de départ
  • il la gare sur son lieu de destination et la restitue à la collectivité
  • il fait ce qu’il doit faire : travailler, récupérer des choses, rencontrer des amis, etc…
  • pour revenir chez lui, il emprunte une autre voiture et la gare à son point de départ

des voitures utilisées et partagées par plusieurs citoyens au moment où ils en ont besoin grâce à micro-parc de véhicules. ça s’appelle de la mutualisation. quand est-ce qu’on commence ?

8 J'aime

Bonjour Vincent ! On commence tout de suite :blush:. C’est un très bon projet a développé.

1 J'aime

merci pour ta réponse @Zordipadomin

en introduction, je cite que le gouvernement a choisi de favoriser le corporatisme des taxis en défaveur de toute autre alternative (VTC ou autres). Du coup, légalement parlant, on ne peux plus rien proposer : fini, basta, c’est figé :frowning:

  • soit on le fait en maron, mais ça veut dire qu’il faut avoir les reins solides
    => il faut atteindre un seuil critique pour que cela devienne efficace

  • soit on change la loi
    => prenons le pouvoir démocratique, et autorisons l’expérimentation de nouvelles façons de se déplacer par mutualisation.

selon moi, la vraie réponse est d’ordre politique.

Changer la loi semble plus réaliste mais pas avant d’avoir eu le RIC. Il y a tellement à faire… et nous ne sommes pas très nombreux actuellement. Restons positifs et continuons à oeuvrer pour créer cette nouvelle société que nous voulons.

3 J'aime

Bonjour @irchadk,

Je pense que nous devons en premier lieu demander, exiger des transports publics. Il y a de plus en plus de réunionnais qui prennent le bus, on peut se poser la question .
je dirai que de plus en plus de personnes n’ ont pas les moyens de posséder une voiture et ou de payer le carburant.

De plus au moment d’ entrer le bus, çà se bouscule, çà crie " bataille, bataille " pour tenter d’ avoir une place , au risque de provoquer des chutes aux personnes âgées .Témoignage de personnes âgées .

3 J'aime

Les transports en commun, comme le propose Kéti, doivent être développés car ils ne représentent que 7% des déplacements (bus scolaires compris !) à La Réunion.

La mutualisation de petits véhicules, comme le propose Philippe, est également une excellente idée. Il prend exemple sur les “vélib” (je crois) qui sont utilisés à Paris. On peut en effet s’étonner d’utiliser des voitures de 1000kg pour transporter une “charge utile” de 60kg ou 75kg en moyenne (selon qu’il s’agit d’une passagère ou d’un passager unique). De très petits véhicules interchangeables, mutualisés, me semble une excellente idée.

Avec un peu de recul vis-à-vis des choix politiques, j’ai écouté un urbaniste expliquer, dans la film-documentaire “Demain”, que les choix des particuliers étaient conditionnés par les infrastructures. Dans la capitale du Danemark, les urbanistes ont eu pour mission de développer les pistes cyclables, les parcs pour les piétons, etc. Du coup, assez rapidement, les usagers ont abandonné les voitures à moteur.

Mais à La Réunion, qu’est-ce que nos politiques ont financé ? Des routes pour voitures … Plus de 3 milliards en deux projets titanesques. Franchement, on peut douter de leur volonté de solutionner le problème.

2 J'aime

Tout à fait, pour des petits déplacements, rien ne vaut la mobylette.
Ça permet d’éviter les embouteillages, de décongestionner les routes, c’est évident.

Nous habitons un pays tropical, ici il fait relativement beau toute l’année. Les températures sont agréables. Il ne fait pas froid comme en métropole pendant les longs mois d’hiver. Tout ceci pour rappeler qu’on peut utiliser le vélo, la mobylette ou la moto tout au long de l’année.

La première critique, me semble-t-il, à l’égard de ce type de transport léger est l’aspect danger. Les accidents en deux-roues sont plus problématiques que retrancher derrière la tôle d’un véhicule à 4 roues. Il est nécessaire de sécuriser les routes afin de favoriser majoritairement les 2-roues plutôt que l’automobile.

  • Ne pas mélanger les 2-roues et les bus.
  • Diminuer la taille des bus pour les rendre plus agiles dans les virages des hauts => moins d’accidents potentiels
  • Séparer les véhicules à vitesse réduite (vélo, mobylette) de ceux à vitesse rapide.
  • Proposer plus de pistes cyclables, surtout en périmètre urbain.

Avec toute ces mesures, les gens, spontanément seront incités à investir (ou ré-investir kom dann tan lontan) dans une bonne vieille mobylette, à l’instar des pays asiatiques.

Si en plus, on mutualise la mobylette et le vélo, on atteint la perfection :smiley:

3 J'aime

Nous avons effectivement la chance à la Réunion d’avoir du soleil toute l’année, idéal pour les 2 roues, mais l’inconvénient de vivre sur un volcan où la pente est très forte, donc exit le vélo, même électrique quand on n’est pas un peu sportif.

Et puis cette urbanisation de cités dortoirs avec des zones artisanales où nous faisons nos courses (il y a donc urgence à changer son mode de consommation), les centres urbains où nous travaillons… bref, on a souvent besoin de notre véhicule.

Quant aux transports en commun… le stop est plus efficace (j’ai testé pendant 2 mois).

Pour pratiquer le scooter qu’il pleuve ou qu’il vente, le problème de la dangerosité tient beaucoup au fait que de nombreux motards roulent comme des fous.

Plus on sera nombreux à utiliser les 2 roues moins cela sera dangereux.

Le problème également particulièrement sensible à la Réunion c’est le rapport à la voiture qui frise le fétichisme : “mon l’auto” qui montre mon statut social. Difficile de partager son doudou…

Il va donc falloir avancer dans de nombreuses directions pour enrayer cette plaie que sont les embouteillages.

4 J'aime

Tous en Mob! ça fait un moment qui je rêve d’avoir un 103 ou encore mieux un 51!
Pour aller chercher mes enfant à l’ecole ça va etre compliqué, aller a St Denis flippant… Faire le marché il va me falloir une remorque…
Si non j’ai pensé a une voiture sans permit, un peut chère, mais je n’ai pas abandonné l’idée.
Tous en 4G! hic…

1 J'aime

en version électrique et sans batterie polluante, svp

suffit de l’imaginer.

mobs

2 J'aime

Bien oui, sans batterie polluante, sans terre rare qui crée des guerres et qui détruise l’environnement, c’est bien ça le problème des véhicules électriques.

1 J'aime

L’électrique émet plus de CO2 que le diesel, selon des chercheurs allemands

https://www.7sur7.be/7s7/fr/2765/Environnement/article/detail/3526131/2019/04/17/L-electrique-emet-plus-de-CO2-que-le-diesel-selon-des-chercheurs-allemands.dhtml

1 J'aime

Je ne suis pas étonné !

N’oublions pas qu’une voiture électrique consomme de l’électricité produite dans des centrales thermiques (au pétrole ou au charbon) voire dans des centrales nucléaires. Et en plus, il faut construire les batteries pour stocker cette électricité dans les véhicules.

On sent qu’il y a un marché très rentable derrière ces arguments “verts”.

Le problème surtout à la Réunion est que les transports publics sont mal calculés car il est difficile de suivre les correspondances à temps pour prendre une autre Compagnie ou même de même Compagnie c’est pareil. Les bus tu les attends des heures durant et puis trois d’un coup d’affiler et en plus pour prendre la correspondance c’est souvent trop tard… Et en plus les Dimanches manque bcp de transports comme la nuit du tout après 21h… Désarrois pour Un Pays de Liberté soi disant… 🙋

2 J'aime

Dans mon pays d’origine, on a un territoire 6 ou 7 fois plus grand que La Réunion et sur ce territoire, il y a… une seule et même société de bus !!! ( je nuance : il y a une grosse société de l’état et plusieurs petites sociétés dont les bus ont les mêmes couleurs, les mêmes horaires et le même logo… du coup, votre ticket ou abonnement fonctionne partout dans toutes les sociétés)

En comparaison, ici, vous êtes dans les hauts de St-Denis et devez aller dans les hauts de St-Paul, vous devez donc prendre minimum 3 bus avec 3 tickets ou 3 abonnements… tout ça pour relier deux endroits distants d’à peine quelques kilomètres à vol d’oiseau.

Bonsoir oui 3 tickets Aller et encore 3 pour le Retour… Puis retourner avant 7h30 de St Paul sinon pas la chance de prendre la correspondance… Car pas de Bus après 21h. :bowing_man: et pourtant les Impôts servent à construire ses infrastructures etc… Mais hélas Auto Boulot Dodo ici c’est comme sa que tourne l’économie… Si après Boulot les Travailleurs déposaient leurs Autos prenaient tous en Famille :family_man_woman_boy: les Transports publics de nuit quit à mettre tous les 2H de tps non stop et avec le tickets 1€ pour 24h aller/retour… Ils se gaveraient qd même ces Entreprises Privées qui prennent tout les BenefffsSss :tongue: A BON ENTENDEUR BONNE SOIRÉE DE :four_leaf_clover: PLANTA JAUNE :honeybee: 🙋

Bonsoir,

excusez-moi, je déterre ce vieux sujet car j’ai une bonne solution qu’on peut essayer d’appliquer à La Réunion sans avoir besoin de l’aide de l’état pour le faire.

Il s’agit de Mobicoop, un site web de co-voiturage pas comme les autres…

Je dis “pas comme les autres” parce qu’entre autres il vise surtout le bien commun car il ne perçoit pas de commission sur les trajets.

Plus d’info dans cette courte et amusante vidéo :

Du coup, on pourrait voir avec les créateurs de ce site pour qu’il y ait une importation du système façon péï.

Qu’est-ce que vous en pensez vous ?

1 J'aime

sympa, je ne connaissais pas, merci.

Et ils sont allés au bout de la démarche de partage car c’est en licence libre. :smiley: (enfin, c’est un statut spécifique de double licence)