Théorie du contrôle (mondial) : cybernétique & transhumanisme

Un de mes meilleurs articles que j’ai lu depuis des années. Proprement renversant. Il faudrait vérifier les détails des accusations portées mais (à ma grande surprise puisque je les lis depuis quarante ans presque) tous les psychologues ou anthropologues évoqués pourraient bien avoir oeuvré, comme décrit, à la fabrication d’une représentation matérialiste, désespérée et démobilisante pour la population susceptible d’être alors soumise à une élite technocratique à l’ambition illimitée. A lire absolument !

https://lesakerfrancophone.fr/de-russell-et-hilbert-a-wiener-et-harari-les-inquietantes-origines-de-la-cybernetique-et-du-transhumanisme

1 J'aime

Du haut niveau cet article !

Juste un commentaire.

Sir Julian Huxley (eugéniste de premier plan et fondateur de l’UNESCO !) a déclaré :

La morale de l’UNESCO est claire. La tâche qui lui a été confiée de promouvoir la paix et la sécurité ne pourra jamais être entièrement réalisée par les moyens qui lui ont été assignés – éducation, science et culture. Elle doit envisager une certaine forme d’unité politique mondiale, que ce soit par le biais d’un gouvernement mondial unique ou autrement, comme le seul moyen certain d’éviter la guerre… dans son programme éducatif, elle peut souligner la nécessité ultime d’une unité politique mondiale et familiariser tous les peuples avec les implications du transfert de la pleine souveraineté de nations séparées à une organisation mondiale.

J’y vois une forme d’aveuglement, d’inhibition liée à son appartenance à la classe dirigeante. Car, réfléchissons un bref instant : les guerres ne sont jamais décidées par les peuples, les nations, mais par les psychopathes avides et cruels qui dirigent les États.

Si une éducation est à changer, c’est la leur !

Car à l’intérieur d’un État Mondial, les guerres continueront : celles des dirigeants contre leur peuple, celle des oppresseurs contre les « jacqueries » des oppressés.

2 J'aime

Très bien vu. Oui en effet, ce gars fait partie de l’élite et son discours vise avant tout à la pérennisation du pouvoir de cette élite, celle qui a organisé sciemment, de a à z, la première guerre mondiale.

1 J'aime