Selon Me Brusa, un constat d’huissier atteste que les "vaccinés" émettent un code détectable par Bluetooth

Salut j’ai pris du temps, mais j’ai enfin fait des tests à ce sujet.
Je vous avoue qu’au départ je n’y crois pas du tout, mais je l’ai quand même fait sérieusement :

  • Tests avec 10 téléphones android différents, en activant bien la fonctionnalité « afficher les périphériques sans noms » pour les téléphones qui le proposaient : 3 huawei, 2 xiaomi, 2 fairphone, 3 samsung, d’années différentes.
  • Tests avec 8 personnes vaccinées, dans un environnement électromagnétiquement calme
  • Tests également dans un supermarché, avec pleins de monde autour, avec 6 des 10 téléphones cité au-dessus.

Résultat : rien… à part 3 écouteurs bluetooth détectés dans le supermarché (avec la marque et le modèle s’affichant)…

Pour moi je pense que c’est de l’intox, et du coup je me demande quelle est l’utilité de propager au départ des informations erronées comme ça… à part discréditer les anti-vax… est-ce fait exprès justement ?

Si ces arguments-là sont facilement démontables, si on n’est pas pucé et que le vaccin n’est pas destiné à tous nous tracer, alors ce que nous vivons n’est pas grave du tout… et macron à raison ??

C’est comme si ces intox étaient finalement là pour légitimer les actions de nos gouvernements… en tout cas, ça agit comme tel.

2 J'aime

Je partage le même avis.

Les champions de la désinformation sont les premiers à construire de faux bobards, une sorte de leurre pour complotiste de « premier niveau ». C’est par naïveté que certains relayent ces fausses informations pensant réveiller les consciences, malheureusement, c’est souvent contre-productif.

Merci néanmoins @jnoel d’avoir pris le temps de tester avec soin et respect pour informer correctement les citoyens réunionnais. C’est important.

Pas besoin d’en rajouter, ce fil de discussion est grotesque.
:poop:

Hello les amigos. Et bin, quel sujet !

J’ai été sceptique au début. Je pensais que c’était comme l’histoire des smartphones qui tenaient soi-disant tout seul sur le bras;…

Puis je me suis dit qu’il fallait quand même vérifier par moi même.
Pendant plusieurs semaines, j’ai fait des tests.
Ce que je constatais me semblait troublant.

J’ai cherché des infos digne de ce nom sur internet.
Je sais bien cherché. Pourtant j’ai eu du mal.
Puis je suis tombé là-dessus.

Tout est clair, il y a un protocole.
Un gros bon document.

À chacun de se faire son idée, en fait.
Mais c’est dommage de tout nier en bloc et se parler comme ça sur ce forum…

J’avais partagé sur ma page facebook le 6 janvier 2022, le lien suivant :
http://www.collectif-federateur.org/index.php/articles2/science-sante/459-bluetooth-et-vaccins-covid-qu-en-est-il-reellement

2 J'aime

Comme c’est bien dit !

2 J'aime

Bonjour,

Je regarde même pas la vidéo, car le principe de fonctionnement du Bluetooth est complètement incompatible avec vos délires. Le corps n’émet que très peu d’électromagnétisme et ne possède aucune possibilité intégrée pour permettre la modulation/démodulation d’un produit de communication. Le Bluetooth inconnu « dans la rue » est un téléphone, une oreillette ou tout autre produit qui émet son code d’identification. Sérieusement les gens, retourner étudie la physique des ondes et particules. Vous me faites un peu peur, entre les fachos qui prennent le pouvoir et les teubé qui nous font de l’interprétation digne du Tarot de Marseille de la science… C’est juste éprouvant.

C’est une position a priori qui paraît pleine de bon sens pour qui a une formation scientifique. Un scepticisme de bon aloi qui a aussi été mon premier mouvement.

Mais, justement, pour qui a une formation scientifique honnête, la règle est d’aller observer les faits de près car on ne peut exclure que des choses aient pu échapper aux raisonnements a priori et les rendrent dès lors invalides.

Par exemple, il est clair que l’électromagnétisme corporel est forcément minuscule mais l’introduction dans le corps d’une substance avec de remarquables propriétés électromagnétiques pourrait changer la donne et nécessiter d’y aller voir de près. D’autant qu’il y a des témoignages surprenants d’objets métalliques qui collent au corps sur la zone de piqure chez certains vaccinés.

Par ailleurs, il n’est nulle part affirmé qu’on détecte un émetteur bluetooth chez les vaccinés qui serait capable de modulation/démodulation. Peut-être s’agit-il seulement de la « capacité » des récepteurs Bluetooth à interpréter la forme particulière d’un champ électromagnétique comme le code d’identification attendu. Bref, ce pourrait être le récepteur qui « hallucine » un nombre à partir d’une stimulation électromagnétique complexe exactement comme nos yeux hallucinent des chats gris dans la nuit.

Bref, je pense qu’il convient d’être prudents et de ne pas faire de jugements péremptoires a priori.

2 J'aime

Ce qui vous éprouve, c’est le déni. Faites donc l’expérience. Bluetooth Low Energy, ça vous parle ?

Arrêtez de prendre les autres de haut, redescendez et cherchez. Ensuite, reparlons-en…

2 J'aime

Bluetooth Low Énergie ? Ça ne me parle pas. Avez vous fais de l’expérimentation ?
Avez vous confiance dans les applications mobiles proposées ?
Qui les as conçu ? Avec quelles biais?
Parce que là quand même nous sommes dans la prostate de l’Internet, ça peut faire jouir et aboutir sur un cancer.

Je vous tends une perche. Faites un effort… il y a Google…

1 J'aime

Elle est très bonne celle-là ! Quelqu’un peut m’expliquer de quoi on parle là ? Et ne venez pas me dire qu’on me tend la perche ! :wink:

Ce fil de discussion est extrêmement révélateur de l’attitude qu’on peut avoir face à une information dérangeante/invraisemblable :

  • certains doutent légitimement et veulent vérifier par eux-mêmes ;
  • d’autres refusent a priori, sans creuser le sujet. C’est ce que j’appelle le déni.

Je félicite l’attitude qui fut celle de @Cecportail , de @Mandeleiev , de @jnoel et de @Zoul (liste non exhaustive ; désolé si j’ai oublié d’autres personnes) : garder l’esprit ouvert et essayer de vérifier.

Certains parmi eux n’ont pas réussi à vérifier par leur propre expérience ce qu’ont constaté les réalisateurs du film-documentaire « Hold On » puis ce qui a été authentifié par l’huissier de justice (maître Carole Yana) sollicité par l’avocat maître Carlo Brusa, ou encore par le docteur Edouard Broussalian. Échec de @Mandeleiev sur un échantillon de 3 personnes. Échec de @jnoel sur un échantillon de 8 personnes puis en extérieur (malgré l’utilisation de plusieurs modèles de téléphone).

D’autres ont réussi. C’est le cas de @Cecportail et de @Zoul . En plus de leur expérience personnelle, ils ont fait des recherches et trouvé au moins un autre témoignage dont ils nous ont fourni les liens : sur Planète 360 et sur Agoravox pour @Cecportail et celui de Daniel Buob pour @Zoul . Le dernier témoignage est particulièrement intéressant puisqu’il donne des précisions techniques et des pistes d’explication :

« L’activation de cette émission du code alphanumérique M.A.C. pourrait être analogue à celle d’un badge de télépéage […] dans la bande de fréquence du protocle Bluetooth basse énergie (BLE) ».

Je dis bien que ce sont des « pistes » car une nouvelle technologie est toujours possible, surtout si sa conception s’appuie sur des budgets militaires américains (plus de 700 milliards par an) et des organismes comme la DARPA (département de recherche militaire avancée) qui a parrainé l’entrée en bourse de Moderna comme l’a révélé Patrick Jaulent, expert en cybersécurité.

Je peux à mon tour ajouter d’autres témoignages de personnes résidant à la Réunion :

  • celui d’un ami, ingénieur en informatique, qui a fait des tests avec son « plutôt vieux » iPhone mais en ayant dû installer une application pour « étendre » la réception du BlueTooth. Sur plusieurs essais, il ne lui est arrivé qu’une fois de capter des codes M.A.C. non identifiés, m’a-t-il précisé.
  • celui d’un médecin (à Saint-André) qui a effectué des tests avec son téléphone BlackBerry, avec l’accord préalable des personnes « vaccinées » parmi sa patientèle et qui a constaté que plusieurs d’entre eux émettaient un code M.A.C.
  • et enfin celui d’un autre médecin (au Port) qui s’est intéressé, lui, aux effets électromagnétiques des potentielles injections de graphène et qui m’a précisé la proportion de ses constats : les deux tiers des personnes « vaccinées » ont des effets électromagnétiques (aimantation, réaction avec un téléphone, etc.).

L’identité précise de ces médecins ne peut pas être révélée ici car ils s’exposent à la dénonciation et à des sanctions de la part de qui vous devinez.

A l’extrême inverse, il y a le déni total, catégorique de ceux qui refusent d’envisager que ces « bizarreries » puissent être vraies :

Au déni s’ajoutent les insultes qui coupent court à toute possibilité de dialogue.
Florilège :

… insultes répétées qui ont provoqué ma lassitude et j’ai préféré partir avant de devenir insultant moi-même vis-à-vis de celles et ceux que je souhaitais alerter/protéger.

Je remercie @Cecportail et @Zoul d’avoir témoigné et confirmé ce que la vidéo initiale et plusieurs articles montraient par ailleurs.

Ils restera malheureusement ceux qui ne veulent pas voir . C’est leur problème; leur choix.

1 J'aime

Ah bon !?
D’autres ont réussi, ça veut dire quoi ?

Est-ce que cela signifie que @Cecportail et @Zoul ont réalisé le protocole à la Réunion et peuvent certifier que cela fonctionne, vous confirmez ?

Pardon @jeronimo.sanchez, moi en lisant, j’aboutis plutôt à la conclusion que ces 2 personnes n’ont fait que « relayer » des informations depuis Internet. Ce n’est pas du tout la même chose. Soyons précis, svp.

Je cite :

Sans oublier les trois témoignages que je rapporte de personnes que je connais personnellement.
Et je peux ajouter mon témoignage sur l’effet électromagnétique avec un double-injecté qui a fait tenir son téléphone contre son bras devant moi.

Ces témoignages n’invalident pas les démarches infructueuses de @Mandeleiev et de @jnoel car, sur 2 milliards d’injectés, il se peut tout à fait qu’un pourcentage non négligeable ait reçu du placébo (au Port, sur la base des tests réalisés par l’un des médecins que j’évoquais, c’est environ 30% de placébos).
Cela n’invalide pas non plus la compétence professionnelle de @jnoel car, j’insiste, il y a fort à parier que ce soit une nouvelle technologie (militaire ?). Je pense d’ailleurs qu’elle est en lien avec le brevet de mars 2020 déposé par Microsoft WO/2020/060606
https://patentscope.wipo.int/search/fr/detail.jsf?docId=WO2020060606

L’objectif de ce puçage est « gagnant-gagnant » pour les banques et les États :

  • abolition de la monnaie fiduciaire papier-métal et instauration d’une monnaie électronique mondiale totalement gouvernée par les banques
  • contrôle/traçage total de la population.

Catherine Austin-Fitts en parle régulièrement.

Mais aussi (à mots feutrés) Klaus Schwab depuis au moins 2016. Il annonçait alors que ce serait en place dans 10 ou 15 ans (soit à horizon 2025-2030) :

Avec un tel système de passe monétaire, tout dissident pourra voir l’accès à son compte bancaire coupé en un instant (comme le passe vaccinal si la nouvelle dose n’est pas injectée) et il n’y aura plus d’alternative (billets en papier ou pièces métalliques) pour payer sa nourriture. Le système totalitaire ultime. Et c’est imminent .

1 J'aime

Plutôt que de m’éreinter à alerter les « mougeons » (y compris ceux qui tombent dans les pièges de l’opposition contrôlée), désormais, je m’intéresse aux esquisses de solutions.

Pour la démocratie, j’avais espéré que les assemblées de « gilets jaunes » allaient se propager. Déception. Mais peut-être n’est-ce que partie remise.

Pour la création monétaire, je vais approfondir deux des pistes les plus intéressantes :

Psykokouac !!!
Bon visionnage, et ne pas hésiter à visiter sa chaine : une mine de vulgarisation , et ça m’a aidé sur pleins de points. Complotiste = malade psy ? - Psykonnerie? #8 - YouTube

Le titre, à lui seul, allume tous mes voyants au rouge : « Alerte : Propagande ! ». C’est caricaturalement de la novlangue, le langage des « trolls » au service du pouvoir en place.

1 J'aime

Amusant.
Quand on a fait un peu de psychologie on sait que la premier travers de l’Homme (Homo, pour semblable, cad cet esprit de groupe, donc de troupeau tellement rassurant qui fait crier : « tous ensemble, tous ensemble ») c’est de traiter celui qui ne pense pas comme nous de fou.
C’est le seul argument dont dispose les moutons de Panurge incapables de se confronter rationnellement aux faits : faire basculer les dissidents, les moutons noirs, dans la folie. Comme ça, on préserve sa tranquillité d’esprit à peu de frais.
On va quand même pas se mettre en dissonance cognitive (se prendre la tête) pour des tarés, n’est-ce pas ?
Sa tête, le moutruche la garde au frais, dans le sable, le cul bien à l’air pour se faire mettre tout à loisir par l’élite financière mondialiste qui gère le parc humain (destiné à l’abattoir, ça va de soi, les Georgia Stones n’ayant pas été faites pour les cochons mais bien pour les moutruches et toutes les espèces de panurgistes qui se gargarisent avec de l’humanisme mais ont toujours-déjà consenti aux délires transhumanistes que nous concoctent la même élite. :-))

1 J'aime

A ce sujet, j’ai trouvé une pépite que je vais partager sur Ronkozé. Il s’agit de deux entretiens avec Roger Dommergue Polacco de Ménasce. Attention : il brise des tabous de l’histoire contemporaine … Je n’en dis pas plus :wink:

Voici la vidéo (2h14 en tout ; 44mn pour le 1ère partie) : Les circoncis du 8ème jour sont des détraqués endocriniens, selon Roger Dommergue Polacco de Ménasce

Tu vas pas te faire que des amis chez les sionistes. Roger peut se le permettre car (pour ce que je crois savoir) il fait partie de la communauté en question. Il est donc bien placé pour en témoigner et ça a toujours été comme ça dans l’Histoire. Les meilleurs critiques, les plus efficaces, étaient du sérail.

1 J'aime

Sionistes, mondialistes, transhumanistes, esclavagistes, pédocriminels, etc., ne sont déjà pas mes amis. Donc, peu m’importe.

En effet. Il dit « mes congénères » à de nombreuses reprises dans ces entretiens.

Ses critiques sont bienveillantes. Il ne vend d’ailleurs ses livres qu’à ses congénères de confession juive car leur contenu leur est destiné. Il les exhorte à arrêter la circoncision au 8ème jour à cause des répercussions endocrinologiques qu’elle implique chez l’individu puis des répercussions sociales que cela produit sur le long terme.
Selon lui, c’est la nature même (perturbée) du « circoncis au 8ème jour » qui est la source de l’antisémitisme de toutes les époques et de tous les lieux. Il souhaite bien évidemment que cela cesse et il donne la solution (qui apparaît simpliste à l’extrême en première écoute) par l’arrêt de la circoncision au 8ème jour , en se référant aux travaux d’endocrino-psychologie du docteur Gautier (https://www.endocrino-psychologie.org/glande-genitale-volonté) .