Science Fiction

Notre futur proche ?

En Arabie Saoudite, une ville dirigée par une intelligence artificielle … mais programmée par de vrais humains, dictateurs jusqu’à la moelle.

Merci Jérôme pour ton apport .
Avais-tu déjà entendu parler de NEOM ?

C’est bien ça : Neom , la future ville d’Arabie Saoudite où tout sera dirigé par une intelligence artificielle. C’est le “Big Brother” de la dystopie “1984” devenu réalité.

Le pire c’est que les Chinois, dirigés par le “président à vie” Xi Jinping, veulent faire la même chose. Il ont commencé l’expérimentation avec des dizaines de millions de caméras de surveillance équipées de logiciel de reconnaissance faciale. Les individus ainsi surveillés ont une note appelée “crédit social” qui leur permet d’accéder ou pas à certains services (comme le droit de voyager).

Donc, si on résume, on a le choix entre :

  • le Nouvel Ordre Mondial conçu par les dirigeants des États-Unis d’Amérique en collaboration avec l’Arabie Saoudite et Israël, le Japon et l’Union Européenne
  • ou le Nouvel Ordre Mondial conçu par les dirigeants chinois.

Moi, je préfère le “Plan C” d’Étienne Chouard : la démocratie doublée d’une création monétaire publique. Mais ça, les “maîtres du monde”, les banquiers, ne voudront jamais l’accepter. Ils vont tout faire pour salir le bonhomme à travers leur outil de propagande : les médias de masse.
Heureusement, contrairement à certains militants de LFI, la plupart des “gilets jaunes” (à en croire les commentaires sous la vidéo du traître “Le Média”) ne sont pas dupes.
Mais sommes-nous assez nombreux ?

Bonsoir à toutes et tous,

je réveille ce sujet un peu plus ancien pour partager l’interview de Philippe Guillemant qui un ingénieur spécialisé dans l’intelligence artificielle.
Pour lui, il y a des choses préoccupantes et dangereuses dans l’IA mais son avis est que l’IA ne pourra jamais égaler l’être humain dans sa globalité.

C’est une bonne chose de le savoir car ça remet un peu de sérénité.

Voici donc la vidéo :

1 J'aime

La science fiction est un genre littéraire très intéressant, à mon humble avis, car il permet d’anticiper les impacts de telle ou telle technologie sur notre vie future.

1 J'aime

Tout-à-fait mais il faut savoir le faire avec discernement, ce qui n’est pas forcément le cas de certains parano.

Je pense qu’il faut savoir voir à moyen et long terme en matière de technologie pour voir vers où on veut nous emmener mais faire également attention à ne pas tomber dans la totalité de ce qui tourne comme théories sur le web.

Dans ce sens, des films comme Minority report ou Matrix étaient d’excellent film d’anticipation car ça va plus ou moins dans le sens qu’ils ont montré attention de ne pas non plus prendre tout au pied de la lettre.

1 J'aime

Il y a toujours la part de fiction et la volonté du romancier de raconter une histoire palpitante.
Cela dit, on bascule dans “1984” (société totalitariste) à grands pas en ce moment.

Et les possibilités de dystopies pour la suite de ce XXIème siècle ne manquent pas :

  • “Soleil Vert” quand on ne pourra plus se nourrir convenablement (anthrophagie)
  • “Mad Max” quand on n’aura plus d’hydrocarbures (violence pour les dernières gouttes de carburant, dans un monde rendu désertique)
  • etc.

PS : Je n’ai pas encore écouté la vidéo du physicien Philippe Guillemant. Je reviendrai dans le fil de discussion une fois celle-ci regardée.

Absolument, et justement, pour pouvoir finir son film ou son roman, l’auteur est obligé d’avoir un parti pris par rapport à l’issue de l’histoire :

  1. Est-ce que l’humanité s’en sort haut la main de ce piège
  2. Est-ce que la majorité sombre sauf le(s) héros
  3. Est-ce que même le héro et son entourage fini englouti dans la catastrophe

Par exemple, pour Minority report, ça se termine bien et ça donne justement l’idée au spectateur que s’il se bouge dans le bon sens, il pourra agir, ainsi que tous ceux qui feront pareil, dans la bonne direction jusqu’à une fin, espérons-le, heureuse.

Je préfère nettement ce genre de film car pour moi il y a trop de gens qui se laissent influencer par le négativisme d’un film catastrophe qui fini mal. Et du coup, ils ont tendance à se dire “à quoi bon ? On va de toute façon disparaître”.

Phil me dit qu’il craint moins l’intelligence artificielle que la connerie naturelle humaine :stuck_out_tongue_winking_eye:

3 J'aime

Ah ! Ah ! Bien dit !

Toutefois, jusqu’à preuve du contraire, “l’intelligence artificielle” n’est qu’une programmation reflet de la volonté des êtres humains. Quand on parle de celle de Neom, la future ville d’Arabie Saoudite, c’est juste un outil de contrôle dictatorial, un système de surveillance omniprésent au même titre que les caméras de surveillance mises en place par le gouvernement Chinois. La technologie n’a en rien modifié la “connerie” des chefs qui veulent tout contrôler.

1 J'aime