Parralèle Sud #14

Je reproduis la dernière infolettre de Parallèle Sud.
Il faudra les soutenir financièrement prochainement lorsqu’ils vont commencer leur campagne de financement participatif.

La semaine #14

du 5 au 11 novembre 2021

­­

Réalisateurs en devenir, ça tourne!

­
­ ­ ­
­
­ ­
­
­ ­

Coulisses ­

­
­
­ ­

Et si on jouait à la caméra?

­
Cette semaine, gros travail collectif sur la vidéo de présentation de la page de financement participatif Poc Poc. Super ambiance, situations improbables et drôles, avec quelques erreurs de débutants mais c’est comme ça qu’on avance ensemble. Dans tous les cas, nous avons beaucoup appris en deux jours très intenses et ça crée des liens au sein de l’équipe qui se forme.

Comme vous êtes en quelques sortes nos premiers abonnés, on vous propose de visionner dès à présent ces images en cliquant sur le bouton ci-dessous. La cagnotte, elle, sera en ligne à partir du 22 novembre.
­
­

Parallèle Sud, le projet d’un média libre et indépendant

­ ­
­
­
­ ­

Reunion island tour

­
Ca prend forme et on a envie de partager notre enthousiasme avec vous et avec le maximum de monde possible, d’échanger et de s’enrichir collectivement de toutes les idées.

Du coup, sur la lancée de notre premier ronkozé sur l’indépendance de l’information, on a été invité a répéter l’expérience à la Yourte en scène à Saint-Leu, le 26 novembre à 17h. C’est un vendredi. Et puis on s’est dit qu’on pourrait faire un «Reunion island tour», on a décroché le téléphone et on a réussi à caler une date le 17 novembre au Bisik, café culturel à Saint-Benoît.
­
­


­
­
Vous serez évidemment les bienvenus. Et si vous souhaitez signaler votre présence, vous pouvez le faire via «l’événement» sur Facebook.
­
­

Annoncez votre participation

­ ­
­
­
­ ­

Infos

­

Quel avenir pour la canne à la Réunion?

­


­
­
Nous avons assisté le dimanche 31 octobre au musée Stella Matutina à St Leu, à une série de conférences sur le sujet de la canne et de l’autonomie alimentaire et énergétique de la Réunion. Ou plutôt, parlons de la dépendance croissante de l’île envers les importations de nourriture et les énergies fossiles. Nous sommes loin de l’image de l’île résiliente que certains essaient de véhiculer à l’extérieur. La transformation de nos modèles actuels est un enjeu majeur pour notre avenir.

En attendant, les débats très riches, portés par des chercheurs de l’Université de la Réunion, sont à revisionner sur notre chaîne Youtube. Précisons que nous avons décidé de publier quatre interventions (quatre vidéos), celles qui nous ont le plus intéressé et nous semblent les plus pertinentes à partager. On vous met le lien ici.
­
­

Visionnez les conférences

­ ­
­
­
­ ­

Casabona ne désarme pas

­
Philippe Nanpon, ancien journaliste du Quotidien, s’est penché sur les travaux du centre commercial sur le site du jardin de Casabona à Saint-Pierre.

Après le rejet de leurs deux premiers recours « à titre gracieux », les opposants au futur centre commercial de Casabona viennent de saisir le tribunal administratif. Un juge aura donc à dire si la mairie de Saint-Pierre a bien appréhendé les conséquences de son projet sur l’augmentation du trafic routier, la pollution de l’air et les nuisances sonores…
­
­

Lire l’article
sur Casabona

­
­


­ ­
­
­
­ ­

Report de la Conférence des mille

­
Les personnes qui se préparaient à participer le 21 novembre prochain à la Conférence des mille l’ont appris cette semaine par un courrier du comité d’organisation : Ce rendez-vous des mille pour signer « les Fondamentaux pour l’île de La Réunion » est reporté. « Reporté » pas « annulé », donc on en reparlera…
­
­

Lire le courrier de report

­
­

Relire la présentation
de la Conférence

­ ­
­
­
­ ­

Libre expression ­

­
­
­ ­

Conserver les bienfaits de la spiruline

­
La spiruline est une cyanobactérie à l’origine de la photosynthèse et de la vie sur la Terre depuis son refroidissement, il y a 3 700 000 000 années. Antoine Franco, bien connu à La Réunion pour son franc parler, ses engagements contre les monopoles et ses initiatives économiques, s’investit désormais dans la production de spiruline. Suite à la fermeture de sa société en 2018, il lance ici le projet de « l’association Spiruline pour tous » qu’il développe dans son courrier.

Sa contribution a été synthétisée par le tout jeune comité de lecture de Parallèle Sud, à l’initiative de personnes soutenant le projet. Pour le rejoindre, vous pouvez nous écrire en répondant à ce mail.
­
­

La « spiruline pour tous »

­
­

La diversité d’opinions doit être visible dans les médias

­
Molwi974, un agent administratif qui souhaite conserver son anonymat, s’enthousiasme de la naissance d’un média indépendant à la Réunion. Il s’interroge dans son courrier sur la place donnée de nos jours à la pluralité des opinions, dans un contexte de censures des Gafam comme Facebook mais aussi de diffusion massive d’une ligne de pensée qui se resserre. C’est à lire ici.
­
­

Quelle place est donnée à la diversité d’opinions ?

­ ­
­
­
­ ­
Merci de nous avoir lu. Et à bientôt, en réel ou en virtuel.

Si ou na in nafèr pou di… Di ali !
­ ­
­
­
­ ­
La rédaction
­
­

Entre nous

­ ­
­

semaine14.pdf (1,9 Mo)

1 J'aime

J’ai particulièrement apprécié le commentaire de Molwi974.
Un partenariat avec Ronkozé peut-être ?

[…]
Mais pour changer de système, il faut que les gens puissent s’exprimer, s’assurer qu’ils ne sont pas seuls et isolés, que leur opinion n’est pas marginale. Avoir des médias indépendants permet de garantir la représentativité des opinions, dans un contexte où les Gafam font de la censure sélective. Parallèle Sud aura un beau défi à relever.

Molwi974

Agent administratif, soucieux de la défense de l’intérêt général, Molwi974 a été selon ses dires victime de pression de la part de réseaux d’influence, il souhaite conserver son anonymat pour pouvoir continuer à dénoncer les dysfonctionnements qu’il a pu constater.

2 J'aime