Lutter contre le projet d'incinérateur (UVE) à la Réunion

Bonjour,

Si vous me permettez de creuser la question de l’incinérateur abordée ici en début de semaine avec mon sujet sur le diabète, je vous propose une réflexion de psychologue d’orientation sociale (dynamique de groupes etc.) que j’ai déjà envoyée à la liste Zéro Déchets spécialement concernée…:

  1. je ne pense pas que les politiciens puissent être sensibles à la rationalité de l’objectif zéro déchets, 3R (réutiliser, recycler, réduire) etc. tant que la population n’en sera pas elle-même convaincue. Or elle ne le sera que lorsque les politiciens auront décidé qu’elle doit être instruite ou éduquée en ce sens. Il y a cercle vicieux.

  2. Par conséquent, on ne peut pas espérer qu’une démonstration du caractère fonctionnel et effectif du zéro déchet soit susceptible de faire avancer nos politiciens dans le bon sens.

  3. Du haut en bas de nos institutions, la seule chose qui fait bouger un supposé responsable, c’est qu’il puisse être mis en cause.

  4. C’est pourquoi (tout en reconnaissant ignorer les procédures comme les moyens à la disposition du citoyen pour faire prévaloir sa vision des choses et donc, tout en reconnaissant être dans la conjecture), je pense qu’il faut obliger le projet UVE à passer par la case « principe de précaution » et donc la case « transparence » en obligeant nos irresponsables à chiffrer l’incidence d’un tel projet sur la santé et la mortalité. Obligeons-les à se poser la question: combien de morts supplémentaires en raison de la pollution de l’air, de l’eau, de la terre et donc des aliments ? 10 ? 20 ? 100 ? 1000 ? Qu’est-ce qui est « tolérable » ?

  5. Si ce chiffre (et d’autres ?), quel qu’il soit, est mis dans le projet, nos irresponsables politiques n’auront pas le courage de signer car la piste causale qui ira de leur choix à la mortalité sera clairement et officiellement identifiée. Leur responsabilité sera engagée, ils pourraient être tenus pour responsables et poursuivis pour avoir fait en toute connaissance de causes un choix aux graves conséquences et, dès lors, ils ne bougeront pas et chercheront des alternatives… plus rationnelles !

  6. A ce moment là, le projet zéro déchets pourra avoir leur oreille. Pas avant.

  7. S’il y en a parmi vous qui savent comment secouer ce cocotier, par voie de justice notamment, je suis prêt à contribuer à la réflexion et à donner des sous pour ça.

Bien cordialement,
Luc-Laurent

1 J'aime

Bonjour,

Pour ceux qui souhaiteraient s’impliquer dans la lutte contre l’incinérateur, je joint une copie d’un mail que j’ai envoyé au collectif Zérodéchet974:

Je voudrais proposer plusieurs outils pour faire avancer nos actions contre l’incinérateur:

La conférence gesticulée

Pour contribuer à la diffusion du message, avec Christine et Michel, on relance la conférence gesticulée contre l’incinérateur. On jouera par exemple, probablement le 8 décembre à Saint Louis. On a besoin de vous pour:

  • nous accompagner lors des représentation (informer, discuter avec les gens, faire signer des pétitions, etc…),

  • nous trouver des dates et des lieux pour jouer.

Une lettre aux élus

Par ailleurs, je propose qu’à l’approche des municipales on relance une lettre aux élus pour demander à ce qu’ils se positionnent par rapport au projet. (cf: les lettres de 2013 et 2015). Ce sera l’occasion pour la presse de parler du sujet.

Qui aimerait lancer cette action?

Le site Wikidébats

Afin de clarifier et de référencer nos arguments et nos contre arguments, j’ai commencé à rédiger une page Faut-il incinérer les déchets ménagers à La Réunion?

« Wikidébats est une encyclopédie de débats, c’est-à-dire de pages qui synthétisent les arguments « pour » et « contre » qui existent sur un sujet donné. Alors que ces arguments se trouvent disséminés sur internet, dans les livres, dans les discours, Wikidébats permet justement de les rassembler. »

Je pense que ce site pourra nous être utile pour construire nos argumentaires et éventuellement aussi à des journalistes soucieux de s’informer objectivement. (Si, si, il en existe certainement encore!). J’ai besoin de toutes les bonnes volontés, pour enrichir l’argumentaire, mais surtout pour trouver des références solides; chiffres, études scientifiques, etc…

Bon week end à tous, Domie