Le profil du complotiste - Chloé

Dans la vraie vie qui sont ces gens qu’on adore taxer de complotistes et encore mieux : c’est quoi leurs valeurs ? Exemple avec chloé bien connue de la complosphère, une personnalité que vaut le détour.

chloé et le message des suisse aux français sur le #RIC

chloé fait le tour du batiment de l’OMS à Genève (suisse)

PS : si les vidéos embarquées ne s’affichent pas directement dans mon commentaire, merci aux admins de m’aider à le faire

C’est parfait @CharliNonPlus, ton message est parfaitement rédigé.

Merci @CharliNonPlus pour ces vidéos.
Je les ai regardé. J’ai particulièrement aimé la première et la réflexion des suisses à propos de leur propre pseudo-démocratie. Le R.I.C en France, etc…

Quelle fraîcheur de pouvoir écouter de simples citoyens, fiers de porter un gilet jaune !

Le problème n°1 reste celui de nos merdias.
Ça me fait penser qu’il faudrait (collectivement ?) faire un état des lieux des médias réunionnais. Pour le moment, c’est juste une idée, quelqu’un pour m’aider à lancer ce nouveau sujet ?

2 J'aime

ça va être vite vu… a part Le Tangue, rien de valable à la réunion concernant les médias…

2 J'aime

Je pense que vous n’avez pas oublié le pouvoir des merdias à fabriquer du consentement à partir de sujets d’actualité donnés, chez ceux qui consomment LEURS « informations » passivement.

Cette fabrique découle non seulement de la propriété de quelques-uns exercée sur les groupes médiatiques, mais certainement aussi des formes de travail dans ces lieux de production selon un modèle hiérarchique ou non-démocratique.

Au-delà, j’espère vous rendre plus sympathique ces gens en recherche de vérités, intuitifs, et de bon sens, même si personne n’est jamais à l’abri de se tromper, d’un côté ou de l’autre. Sa réflexion sur la chose politique me dit qu’elle est digne d’être écoutée même si elle devait être taxée à son tour « complotiste ».

1 J'aime

Heureusement, il y a aussi Runtube et Ronkozé
https://koz.ronkoze.info/t/ralbol-de-la-dictature-sanitaire-covid19

3 J'aime