L'Australie au temps du covid

Le covid a bon dos, « (A lui seul) il permet de tout expliquer » : les pénuries en ressources à venir, les prix qui vont augmenter, les faillites d’entreprises, l’augmentation du taux de mortalité chez des adolescents, etc.

L’axiome de base est désormais : « la crise systémique mondiale en cours découle seulement du virus du covid ».

Mais alors pourquoi cette violence contre le peuple australien, si la cause unique de tous les maux EST le virus ?

2 J'aime

D’après les informations que j’accumule/auxquelles j’ai accès depuis plusieurs années, la cause première est la « monnaie mondiale » que veulent instaurer les mondialistes.

Toutes les banques devraient être en faillite, d’après Pierre Jovanovic. Mais elles contrôlent les gouvernements, vampirisent les sociétés et pourtant, pour les propriétaires de ces banques, ce n’est jamais assez. Les banques créent tellement de monnaie-dette que cette dernière, normalement, ne vaut plus rien. Alors, les banquiers comploteurs organisent une crise planétaire, et veulent échanger leur monnaie de singe (les dettes publiques) contre la propriété de toutes et tous. Bientôt, nous (les contribuables-consommateurs-électeurs) nous ne serons plus propriétaire de rien. « Et ils seront heureux », ajoute Klaus Schwab, président-fondateur du Forum Économique Mondial (et accessoirement époux d’une demoiselle Rothschild). Si les « mondialistes » réussissent, tout appartiendra aux banques, à l’État mondial, et nous serons locataires de tout, tracés et chosifiés.

A moins d’un réveil des peuples et de la création de sociétés non-étatiques sur le modèle anarchiste « comme cela a été le cas pour 95% du temps, pour tous les peuples ces 40.000 dernières années », diraient les anthropologues.