La guerre des graines

Dans le film, Marie Durand est une amie agricultrice de la région de Nantes qui tente de s’émanciper des semenciers en cultivant des semences, bien commun de l’humanité, libres de droits. " On fait la nique aux semenciers. Monsanto ne va pas rire quand il va voir ça, il va se dire "tiens encore une qui a trouvé la faille ". Elle a participé pendant des années à la lutte contre l’aéroport de Notre Dame des Landes…

À voir ou à revoir :

LA GUERRE DES GRAINES

Voici un film utile. Un film qui donne les clés pour comprendre comment des multinationales veulent confisquer le vivant. Un film qui donne envie de se battre pour sauver notre indépendance alimentaire.

Les graines sont-elles une marchandise ou un bien commun de l’humanité au même titre que l’eau ou l’air ? Dans un avenir très proche, les agriculteurs n’auront peut être plus le droit de replanter leurs propres graines. En Europe, une loi émerge pour contrôler l’utilisation des semences agricoles… Derrière cette confiscation, 5 grands semenciers qui possèdent déjà la moitié du marché des graines et cherchent à étendre leur privatisation.

L’histoire que nous révélons dans ce documentaire, c’est celle d’une guerre silencieuse, méconnue et dont l’enjeu est pourtant crucial : notre indépendance alimentaire.

Ça a l’air intéressant, je vais prendre le temps de visionner, merci @alainmouetaux.
Il me semble que ce sujet est en vogue en ce moment. Le film La bataille du Libre évoque également ce problème.

À noter que ce film sera diffusé 2019-08-08T20:00:00Z en fin d’après-midi sur St Pierre dans les locaux de Nature & Péi. Pour en savoir plus : https://www.libre.re/t/la-bataille-du-libre-projection-debat-a-st-pierre/115

Je me pose une question qui me turlupine.

Je suis en train de regarder ce reportage, fort intéressant au demeurant et je me rends compte que l’agricultrice interviewée dit utiliser des graines de Maïs nommées “Population”. Graine qui seraient en licence libre de droit, et un peu après, elle explique qu’elle a obtenu ces graines à titre d’expérimentation et que c’est la seule manière d’en obtenir. Et une fois plantés, cultivés et récoltés, la nouvelle génération de graines provenant de cette éxperimentation ne pourra pas être redistribuée.

Du coup, je me dis que soit ce type de licence libre inclut la vente libre des graines en question mais pas le don, soit y a erreur dans le script. Car une licence libre avec toutes les options disponibles régissant la mise en place de ladite licence, une production étant gérée par une telle licence doit pouvoir être redistribuée d’office.

Dites-moi si je me trompe.

Merci.