Kabar Manapany, 25 oct

Kabar à Manapany pour sauver le ti coin charman !

Alon protéz nout ti péi !!

Pour la réouverture des jardins de Manapany à un kabar solidaire ce dimanche 25 octobre, à partir de 14h, au niveau du bassin de Manapany.

Tout domoun y soubat po rouver la kour manapany nou invit azot in kabar solidarité dimans 25 oktob apartir dé zèr laprémidi par koté basin

Depuis 12 semaines, des citoyens s’interrogent sur le devenir de Manapany. Depuis 12 semaines, nous demandons toujours une réunion publique avec M. Lebreton, maire de St-Joseph, et les membres du conseil municipal.

Pokwé bana la ferm sa? kosa bana y sar fé ? Kosa y lé prozé la méri po manapany lé bin?

Les questions sont simples, et pourtant nous n’avons reçu pour l’instant que silence, mépris et violences verbales. La machine s’est ensuite mise en route de manière brutale : violences policières, acharnement juridique, dénigrement et stigmatisation par certains médias.

Le 21 septembre, la destruction du vivant a commencé. Boug la méri la koup in vié Bwanwar sanm rasine in vié Banian. On assiste à une mise en danger du gecko de Manapany, espèce endémique, en voie d’extinction critique et protégée. Bana la antour la « kour Manapany » ek griyaz épi sertin lantré bana la mèt lo mir. Des travaux d’envergure sont prévus : Hôtel 4 étoiles, élargissement et création de plusieurs routes, rond-points… sans parler des nombreuses rumeurs sur un agrandissement du bassin, de plage artificielle…ek la sab raporté. En d’autres termes, le profil social du lieu va se modifier, s’embourgeoiser… Une gentrification est en cours. Les loyers risquent d’augmenter, les impôts aussi… et repousser plus loin la population locale. Po mié konprann Réyoné nora pi son plas.

Sa in batay ke lé pli gran ke Manapany sa in sobat po la Rényon, on est là face à un véritable choix de société ! Nous avons deux options :

  • Assister à la bétonisation du littoral, au profit d’une clientèle fortunée et au détriment de la biodiversité;

  • Ou mettre en place, de manière collective, la préservation du patrimoine réunionnais, et de notre culture.

Lé irzan ke nout y soulèv in kou pour la conservation du littoral réunionnais !

Nous voulons continuer, à Manapany comme ailleurs, à savourer les charmes de notre île. Nou aspèr ke le « Ti coin Charmant » y rèt in landroi ousa réyoné va giny ankor présié son kari sanm son bann; ousa nou va giny ankor bat karé ek bann dalon ousa zis alé aprésié in ti kousé soley…in lié vivan kwé

Militants, citoyens, collectifs de riverains, organismes de protection de la nature, juristes, mouvements écologistes, associations… nous avons besoin de nous fédérer !

Se fédérer, c’est répondre par le collectif à cette logique mortifère, en faire la démonstration par le nombre et s’engager dans la construction du monde de demain ! Sobat min dan la min po in méyèr domin.

Lès pa la pèr trap aou, après le choc des violences policières, et la stigmatisation dont nous avons été victimes dans certains médias, une réponse possible : le kabar ! Nous voulons nous retrouver près du bassin de Manapany, dès 14h.

Alon met ansanm po fèt lo ti Coin Charmant mont bana ke nou la anvi war landrwa la vivan sanm la mizik la zwa olié in ti landrwa san vi anpomadé…nou vé antann oulèr sanm kavia roul ansanm po montré ke nou lé motivé an serié po sov tout Manapany

Alé di partou !

Le collectif des usagers des jardins de Manapany (riverains, sympathisants, QG Zazalé, association Les révoltés 974…)

Ce sujet a été automatiquement fermé après 41 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.