Hooliganisme politique

Une très bonne vidéo de Lê qui aborde le sujet du « hooliganisme politique ».

Lê est un mathématicien français, spécialiste de la théorie des jeux. Il est aussi connu pour de la vulgarisation scientifique. Il y a quelques années, il avait produit toute une série sur le thème de la Démocratie. Pas besoin d’être un grand matheux pour l’écouter, je vous recommande chaudement.

Démocratie #10 : Êtes-vous un hooligan politique ?


ps: vous pouvez arrêter la vidéo à 12mn 43s, si elle ne s’arrête pas automatiquement !

Posture démocratique

Selon moi, c’est important de lutter contre les bulles de filtre en travaillant sur sa posture démocratique. Avoir une intuition c’est bien, écouter les autres, débattre et être capable de faire évoluer son point de vue de départ, c’est encore mieux car c’est reconnaître la puissance de l’Intelligence Collective. Etienne Klein parle aussi du principe de « se forger une opinion »
:slight_smile:

1 J'aime

Sujet primordial, comment, à l’heure actuelle peut on se prémunir des bulles de filtres, des tunnels de ventes, des algorithmes clivants? Quels sont les leviers d’actions qu’il nous reste pour outrepasser la logique politicienne/économique contemporaine ?

Sacrées questions que tu poses @Mandeleiev, merci beaucoup.
Désolé, je n’ai pas de réponse parfaite.

Allez néanmoins, j’ose proposer quelques débuts de pistes et dans l’espoir que d’autres complètent avec d’autres éléments…

développer son esprit critique, écouter les avis divergents, fuir ceux qui ne se trompent jamais.

ne pas participer à ces mascarades, oser la décroissance

je pense à Google™, Youtube™ & Facebouc™.
s’en passer ou chercher des alternatives plus respectueuses : DuckDuckGo, Peertube (cf. runtube), Mastodon, Matrix ou simplement des forums type Discourse (cf. Ronkozé ou forum.reinfocovid.fr)

Faire vivre la démocratie, la « vraie »

Écoutons plutôt le professeur Senzu nous expliquer les 29 principes fondateurs d’une vraie démocratie

Comparatif Démocratie athénienne et fausse démocratie d’aujourd’hui, par Pr. Senzu (www.scoplacatalyse.org).pdf (70,6 Ko)

1 J'aime

Compliqué d’identifier des canaux d’informations en béton de nos jours. Ne serait- on pas déjà totalement piégé par les algorithmes ?

Ses alternatives ne sont elles pas directement sous l’influence des GAFAM, et infiltrées par des courants idéologiques et/ou étatiques qui avancent masquées? Je pense que oui. La vidéo de Lê ci dessous semble également aller dans ce sens.

Par contre je ne suis pas convaincu par le projet tournesol, trop élitiste à mes yeux.

Malgré tout, j’ai confiance en l’intelligence collective et me demande comment peut-on éviter qu’elle soit d’avantage parasité.
J’ai pour piste le consensus par la démocratie, je fouille ici (bcp de sujets à lire) et autre part (encore+) et suis avide de toutes recommandations.

1 J'aime

Peut-être un début de réponse par là-bas https://www.libre.re/t/gafam-et-loi-anti-trust/717

Ma petite recommandation, c’est de s’exprimer, y compris quand c’est négatif. Ne pas laisser les informations frauduleuses gangrener les espaces de discussions citoyens. Bien sûr, rien n’est simple, c’est parfois un combat épuisant, mais cela en vaut la peine. Je pense en particulier à des sites comme Wikipedia ou Agoravox (et à plus petite échelle Ronkozé) qui ont pour objectif de construire du bien commun via l’intelligence collective.

La révolte du pronétariat

https://www.pronetariat.com/2015/11/la-presque-révolte-du-pronétariat-10-ans-après-.html#more

1 J'aime

Agoravox était un média de qualité, mais il diffuse actuellement de nombreuse désinformations C’est malheureusement l’exemple d’un site qui, suite à un défaut de modération, s’est laissé phagocyter par des activistes complotistes, qui ont monopolisé la rédaction et fait fuir les bons bloggeurs.

1 J'aime

Je ne pense pas que ce soit un problème de modération, mais plus un problème de recommandation. Google, Facebook, Twitter de part leur monopole en occident déteignent depuis une quinzaine d’années, directement ou indirectement, sur tout l’espace numérique. D’avantages de modération, à mon sens, renforce les clivages en créant de l’exclusion et de l’entre-soi. Les entreprises ci-dessus, ont créés un monstre qu’elle ne savent pas gérer autrement que par le prisme commercial.

1 J'aime

Lorsque j’évoque des défauts de modération, je pensais plus particulièrement au cas d’Agoravox.
Je cite des extraits de l’aricle mentionné ci dessus:

Sur Agoravox, ce sont les rédacteurs qui ont posté au moins 4 articles qui décident par vote de la publication d’un article – il doit obtenir un certain nombre de voix pour être mis en ligne. La micro-équipe d’Agoravox se contente de vérifier que les papiers n’enfreignent pas la loi. Un système qui fait dire ici à Joël de Rosnay que « le site fonctionne tout seul. » D’autres diraient en roue-libre.

Un exode de bloggeurs

Le bloggeur Tristan Mendès France se rappelle très bien pourquoi il a souhaité supprimer son compte sur Agoravox, vers 2008 :

« Dans les commentaires ils avaient divulgué des infos personnelles, des photos de ma famille. Il y avait des menaces. »

Toujours très remonté contre le site, il explique que « tous les bloggeurs se sont barrés parce qu’ils en avaient marre de se faire pourrir. » Un constat que partage Carlo Revelli qui fait son mea-culpa :

« C’était peut-être une erreur de mettre tout le monde au même niveau. Il aura peut-être fallu mettre les bloggeurs stars dans un endroit séparé. »

En 2012, plus aucun « bloggeur-star » n’est là pour faire la promo de site. Joint par StreetPress, Christophe Grébert de MonPuteaux.com, pourtant invité vedette des « première rencontres du 5e pouvoir » , une conférence organisée par Agoravox en 2007, refuse de parler du site.

Les bloggeurs les plus conspirationnistes s’incrustent sur le site. Grâce au système d’administration et de modération des articles, ils deviennent incontournables sur Agoravox et font publier tous leurs textes.

Pour un cite d’information, le seul critère de modération ne peut pas être « ne pas enfreindre la loi ». Ne poser aucune exigence en terme de fiabilité des sources, c’est la porte ouverte à toutes les dérives manipulatoires.
Le problème est encore accentué par la non-modération des attaques personnelles dans les commentaires. excellente méthode pour museler la contradiction.

Si j’ai bien compris, Agoravox à ceci de particulier qu’il est dis « citoyen » donc sans ligne éditoriale, difficile de modérer des points de vues dans ces conditions. Pour ce qui est des sources fiables il y as de plus en plus de suspicions de conflits d’intérêts ou d’orientation idéologiques, on peut ajouter à ça que les sources sont souvent bonnes mais parcellaires, de trop restreindre les sources, on peut vite basculer de la modération à la censure.

Tout à fait d’accord, la discussion civilisé, mettre à l’épreuve son ouverture d’esprit en restant vigilant me paraît être de bonnes solutions à ces pièges clivants.

1 J'aime

C’est juste.
J’ose poser une hypothèse, si les oligarques au pouvoir souhaitent mentir à grande échelle, ils ne s’en prendraient pas autrement :

  1. noyauter les médias citoyens pour les détruire de l’intérieur (cf. astroturfing, comme dirait l’interviewer de Thinkerview)

  2. produire des tonnes et des tonnes d’information remplies de contradiction et de désinformation, puis accuser l’ennemi d’en être l’auteur

En gros, si l’on a autant de mal à déterminer le vrai du faux, c’est parce que c’est probablement intentionnel => de la guerre de l’information. Nos oligarques (et leur kyrielle de journaux de milliardaires subventionnés) se régalent et nous, nous ramons, avec les petits moyens du bord.

C’est devenu tellement facile de produire du contenu sensationnel et bidonné, qu’ énormément d’acteurs avec des buts bien différent en usent et en abusent, ce qui complique encore la tâche.

1 J'aime