Grand entretien avec Monseigneur Athanasius Schneider

Mgr Athanasius Schneider, évêque auxiliaire de Sainte-Marie d’Astana (aujourd’hui Noursoultan) au Kazakhstan, a accordé à reinformation.tv une interview essentielle sur le passe sanitaire et l’obligation vaccinale, dont l’emprise ne cesse de croître en France – avec peu d’espoir d’en sortir, dans l’état actuel des choses. Il aborde ces questions dans les lignes ci-dessous du point de vue spirituel mais aussi dans leurs répercussions sur les droits fondamentaux – ces « droits de l’homme » qui trouvent leur source non dans une sorte de contrat social ou dans l’expression de la volonté majoritaire, mais dans notre statut de créatures de Dieu dotées d’une âme immortelle et unique. L’agression et sa nature sont telles que nous avons demandé à Mgr Schneider s’il ne s’agit pas d’une préfiguration, au moins, de la « marque de la Bête » annoncée par l’Apocalypse.

Mgr Schneider ne l’exclut pas. Lui qui a grandi au Kirghizistan, sous le pouvoir totalitaire de l’Union soviétique, reconnaît dans les événements qui se produisent aujourd’hui une nouvelle forme de communisme qui voudrait faire du corps de l’homme la « propriété de l’Etat ». Et il invite clairement à y résister, avec tous les hommes de bonne volonté.

2 J'aime

Les mondialistes essaient effectivement de mettre en place la pire dictature (et de loin) que l’humanité ait jamais connue, et, auparavant, ils sont en train d’exécuter le pire génocide (et de très loin) que l’humanité ait jamais connu.

C’est tellement horrible à imaginer que même parmi les « éveillés », certains se refusent à l’admettre. Alors ne parlons pas des hypnotisés (environ 30% de la population) qui considèrent que le gouvernement et l’ARS (et l’OMS) sont bienveillants.

1 J'aime

Cet entretien fait écho à la lettre que le nonce apostolique (ambassadeur du Vatican) aux Etats-Unis, monseigneur Vigano, avait adressé au président Donald Trump.

1 J'aime

Par contre il me semble que l’ensemble des jésuites seraient tout à fait POUR le Great Reset. Je trouverai un exemple d’article qui parle au moins de la position d’un jésuite.

1 J'aime

Je ne sais pas si c’est l’obédience de monseigneur Aubry, du pape François ou du dalaï lama mais j’ai entendu dire que tous les trois on dit : « La vaccination est un acte d’amour. »

Sur les jésuites, leur positions est plutôt claire, ils sont POUR l’inoculation de la protéïne Spike et des composants qui l’introduisent et dont on ne connaît encore les effets secondaires à long terme…

J’ai regardé aussi du côté de Gaël Giraud, économiste jésuite, il ne dit strictement rien ni sur « l’expérimentation » - peut-on parler encore d’une expérimentation ? Expérimentation c’est plutôt neutre comme terme, on ne prend pas vraiment une position claire sur les bénéfices/risques - à l’échelle planétaire des « vaccins anti-covid ARNm », ni apparemment rien sur le Great Reset. Il fait bien des propositions économiques pour les futurs candidats aux élections présidentielles, mais sinon RIEN à ce qu’il me semble.

Les jésuites me paraissent plus alignés derrière une même prise de position : ils ne disent rien qui critiquerait la gestion sanitaire des gouvernements. François Euvé, jésuite :

Pour mémoire, la position de l’Église de Rome avec cet article de l’AFP