Expérimentation sur les enfants de 6 mois à 5 ans : l'autorisation de l'Agence américaine du médicament (FDA)

Pour diffusion massive

Le live du CSI n°60

Le document de synthèse correspondant au contenu de ce live n’est pas encore en ligne mais le sera rapidement.

source https://odysee.com/@MascaradeetleCoronavirus:c/CSI-n°60--Vincent-PAVAN-du-23062022:5

source https://crowdbunker.com/v/t3KATQx5

Robert Califf, patron de la FDA

L’Agence américaine des médicaments (FDA) a autorisé le 17 juin, les vaccins contre le Covid-19 de Pfizer et de Moderna pour les enfants à partir de 6 mois. ‹ De nombreux parents, personnels soignants et cliniciens attendaient un vaccin pour les plus jeunes enfant ›, s’est félicité dans un communiqué Robert Califf, le patron de la FDA. ‹ Comme nous l’avons vu chez les groupes d’âge plus âgés, ces vaccins pour les plus jeunes enfants vont fournir une protection contre les cas les plus graves de Covid-19, comme les hospitalisations et les décès. ›, a-t-il ajouté. Lire l’article

Communiqué de Robert Califf

Le patron de la FDA s’est fait piéger par une caméra cachée il y a déjà plusieurs mois. Il avouait que la corruption était une pratique courante de la part des industries pharmaceutiques pour obtenir plus rapidement, de la part de la FDA, les autorisations de mises sur le marché.

Mais apparemment, le gars est toujours en place et continue à promouvoir les injections mortifères.

Pourquoi s’en prendre maintenant aux enfants de 6 mois à 5 ans ? Robert Kennedy Jr a donné la réponse. C’est pour une raison juridique.

Les lois d’immunité judiciaires ont été votées par les législateurs (corrompus) avant que Pfizer et confrères mettent sur le marché leurs substances. Ces lois déchargent de toute responsabilité les fabricants de « vaccins » en cas d’effets secondaires; sous prétexte de situation d’urgence. Mais une fois la phase d’urgence terminée, ils redeviendront responsables et pourront être attaqués en justice …

… sauf si le « vaccin » a été autorisé pour les enfants ! A partir de là, l’immunité judiciaire est acquise hors de toute période d’urgence. Si la FDA autorise pour les enfants, plus aucun recours en justice ne pourra être entrepris par les victimes ou les familles des victimes.

C’est horrible mais « système judiciaire » ou « droit positif » n’ont rien à voir avec la justice.
Les lois sont écrites par des corrompus au service des corrupteurs.

Donc si on poursuit la logique la prochaine phase de vaccination va inclure et cibler particulièrement les enfants. C’est ce qu’indique Virginie Joron dans cette vidéo

et elle évoque cette feuille de route pour la rentrée scolaire

1 J'aime

Merci pour l’information.

Virginie Joron est pertinente dans son discours. Elle a déjà expliqué, étant elle-même issue du monde des assurances (assurances = banques) que le rassemblement des informations médicales et identitaires des individus est le rêve des assurances devenu réalité.

Cette fusion identité numérique & identité sanitaire sera bien évidemment suivie de la fusion avec l’identité bancaire puis par le puçage des individus (certains le sont déjà, à leur insu ou pas).