Exclusif: le premier camp covid en France!

Des camps préfectoraux pour isoler les « cas contacts et les positifs » ! ! !

Exclusif: le premier camp covid en France !

2 J'aime

hum, je crois que cette histoire c’est bidon.
pas très fiable le Ricardo, à vouloir aller trop vite, pour le buzz.

Il faudrait arrêter de juger le messager, à mon humble avis, et se concentrer sur le message.

Bon, je ne comprends pas trop le message, désolé.
Un ancien pseudo-journaliste qui se reconvertit dans le complotisme et le sensationnalisme, c’est juste ?

Soit le messager est bête, soit il est manipulé pour construire des histoires abracadrabantesques ayant pour mission de dévaloriser le mouvement des anti-pass-sanitaires => tous des « conspis QAnon adorateurs de la théorie de la lune creuse » :cold_face:

contre-productif

Ah si seulement il y avait un minimum de déontologie, quelque chose comme La charte de Munich qui serait reconnue et respectée par tous les journalistes, ça aurait, à minima, un peu plus de « classe ».

Selon moi, le problème n’est pas de se tromper et de se montrer crédule la première fois, c’est plutôt persévérer dans le déni qui me fait le + froid dans le dos. Reconnaître et apprendre de ses erreurs est un préalable pour s’améliorer et tenter de s’auto-corriger. Je m’inclus dans le lot, la route est longue :wink:

Pourquoi « pseudo » ? Richard Boutry est un authentique journaliste professionnel passé par France TV, la chaîne religieuse Kateo ou encore le journal France Soir.

C’est du vocabulaire diffamant de la propagande.

Tu n’es pas obligé de croire ce qu’il montre ou les personnes qu’il interroge. Mais les camps d’internement pour les personnes « malades » est du déjà vu au Canada, aux Etats-Unis (FEMA) et au Royaume-Uni, etc. Ou même anciennement à la Réunion pour les personnes en quarantaine après un long voyage en mer.

C’est encore du vocabulaire de la propagande.

J’espère que tu dis ça pour tous les journalistes employés par les médias de masse, médias qui sont à 95% la propriété privée d’une dizaine de milliardaires, et qui pourtant ont reçu 666 millions d’euros de subvention de la part de l’État en 2020.

C’est bien.

C’est bien d’être prêt à évoluer parce que, dans la vidéo de 6mn que tu postes, le « fact checker » se contredit. Il dit avoir téléphoné à la préfecture qui lui a confirmé la présence de gens covid dans ce centre mais qu’il y étaient de leur propre volonté. Puis, à 1mn40, il dit qu’il n’y a rien.
Il ajoute ensuite que ce qui est affirmé sans preuve peut être réfuté sans preuve sauf que dans la vidéo de Richard Boutry, il y a trois témoignages et les images du site balisé, avec les affiches. Alors que ce « fact checker », lui, ne montre aucun témoignage d’employé ou de résident, et dit bien que la préfecture lui a ordonné de ne rien montrer. La seule personne qui s’exprime est un représentant de l’Etat. Mais j’admets que ça vaut pour un témoignage tout de même (3 à 1 pour Boutry).
5mn30. Richard Boutry n’a pas dit que c’était un « centre de détention pour mineur ». Il a dit que des « cas contacts », des « covid + » sont mis à l’isolement dans ce centre, contre leur gré et que les parents n’ont pas le droit de les voir.
L’employée a parlé de personnes de 20-25 ans. Donc ça c’est avéré.
Ensuite, le représentant de l’État a dit qu’il n’y avait jamais eu de mineurs tandis que Richard Boutry a affirmé le contraire. La parole de l’un contre l’autre (1 à 1).

L’idéal, pour trancher l’histoire, serait d’avoir des parents qui s’expriment face à la caméra ou, encore mieux, des personnes ayant elles-mêmes été dans ce centre de quarantaine.

1 J'aime

Moi, je suis inquiet, par tous ces gens qui ne se trompent jamais, qui sont capables d’expliquer que, même en ayant tort, en fait ils ont raison. J’appelle cela le déni.

Je me répète, tout ceci est contre-productif.
Ce n’est pas avec un mensonge qu’on peut dénoncer un plus gros mensonge.
Ce n’est pas en étant incapable de reconnaître ses torts qu’on peut critiquer les autres.
cf. Post Vérité

Mon sentiment, c’est que si les citoyens n’arrivent pas à trouver rapidement une parade face à tous ces mensonges, alors l’avenir peut vite s’assombrir. L’espoir serait d’accroître l’esprit critique, la vigilance citoyenne et l’humilité avec pour mission de pouvoir mieux discriminer le vrai du faux, le probable de l’insensé, le tout dans une démarche collective et introspective.

Mais il n’y a pas de déni de la part de Richard Boutry, en l’occurrence.

Il a exprimé, témoignages à l’appui, images à l’appui, son inquiétude vis-à-vis de l’existence d’un camp d’isolement pour jeunes gens « cas contacts » et « cas covid + » qui ne sont pas autorisés à voir leurs familles.

La deuxième personne (de « Fact & Furious » … je me méfie des personnes qui s’affichent comme des fact-checkers) ) le traite de menteur en faisant intervenir un officiel. C’est la parole de cet officiel contre la parole des trois témoins montré par Richard Boutry

Pour qu’il y ait déni, il aurait fallu que :

  • la preuve ait été faite que le premier reportage ne racontait que des mensonges ou au moins des exagérations
  • et que Richard Boutry apparaisse à nouveau et s’entête dans sa première version.

Ce n’est pas le cas, n’est-ce pas ?

Je ressens une certaine agressivité de ta part vis-à-vis de ceux que tu nommes « complotistes ». Je ne la comprends pas. Tu écris que ces personnes racontent des histoires « abracadrabantesques » alors que depuis un an et demi, tout ce que les lanceurs d’alerte annonçaient s’est réalisé.

A mon humble avis, tu devrais en tirer des leçons et, au lieu d’avoir le réflexe de les dénigrer, a priori, je penses qu’il serait bienvenu d’envisager qu’ils aient raison a priori, tout en envisageant que, comme tout le monde, ils puissent quand même se tromper.

C’est comme pour les médias de masse et le gouvernement. Ils nous mentent depuis le début de la crise donc, a priori, tout ce qu’ils disent doit être considéré comme un mensonge mais, ponctuellement, ils peuvent dire une chose vraie.

Comme tu le dis toi-même, je pense que tu devrais faire le bilan de cette année et demi écoulée.

Regarde dans le cas précis de cette « Minute Ricardo ». Il n’y a rien d’extraordinaire, rien d’incroyable à ce qu’il annonce. C’est un camp de quarantaine qui a été improvisé pour accueillir des jeunes gens de 20-25 ans (on ne sait pas qui ils sont mais on peut envisager que ce sont des travailleurs saisonniers, ou des sans abris). Des lazarets ont existé de tout temps.

Le seul souci, avec la crise sanitaire présente, c’est qu’on ne compte pas les malades mais les cas positifs au test PCR. Or, les tests PCR ne doivent pas servir de diagnostic médical. Ils ne servent éventuellement qu’à compléter un examen clinique (observation de symptômes) effectué par un médecin. Mais même dans ce cas-là, il ne faut pas les utiliser au-delà de 25 à 30 cycles de polymérisation car au-delà cela ne veut plus rien dire ; on trouve de tout et en plus on ne sait pas si c’est un virus vivant ou mort ou même un virus entier ou un morceau de virus. Dixit l’inventeur du test, Kary Mullis, prix Nobel de chimie. Or, la politique internationale a décidé (sur le conseil de l’Allemand Christian Drosten) que les tests PCR seraient utilisés avec 45 cycles engendrant énormément de faux positifs.

Aux Etats-Unis, c’est désormais officiel (CDC, FDA …) : les tests PCR ne font pas la distinction entre le covid et une grippe. Et en plus, seulement 6% des morts attribuées au covid sont réellement dues au covid. Les 94% autres sont issus de personnes en situation de comorbidité. Ces deux éléments permettent d’affirmer officiellement qu’il n’y a pas eu de pandémie.

Donc l’isolement forcé (ils n’avaient pas le droit de recevoir de la visite, y compris de leur propre famille) de jeunes gens est totalement inapproprié.
Si certains d’entre eux tombaient effectivement malades (cela n’a pas été le cas puisqu’ils ont quitté le centre, d’après l’officiel interrogé par Fact & Furious), il suffisait de les soigner puisqu’il existe des traitements efficaces à plus de 80%. Le problème c’est qu’en France, ces traitements ont été interdits et même dès janvier 2020 avant même le pic de l’épidémie de mars-avril.

Désolé d’être un peu long, @pvincent , mais je ne comprends pas ton acharnement contre ceux que tu nommes « complotistes ». Après un an et demi de plan-démie, ne serait-il pas temps de t’attaquer aux comploteurs ?

Ce réflexe que tu as encore, malgré tout ce qui s’est passé depuis un an et demi, me semble d’autant plus dommage que tu es une bonne personne, que tu milites pour une société meilleure, avec la liberté d’expression et que tu investis tes compétences en informatique pour offrir un support à cette liberté.

1 J'aime

Bon, je reconnais que c’est la première fois que je visionnais une vidéo de ce réseau de journalisme de vérification des faits. Je pensais qu’il s’agissait de simples citoyens amateurs qui avaient rebondi sur l’annonce de Ricardo mais ça ressemble plus à un règlement de compte entre pseudo-journalistes qui se détestent entre-eux.

Donc 1 point pour toi @jeronimo.sanchez

Cependant mon jugement reste mitigé sur le cas Ricardo car ses propos me semblent exagérément sensationnels, j’ai du mal à gober. Ça me rappelle étrangement le cas Silvano Trotta. En outre, je doute de la fiabilité des annonces en provenance de la filière QAnon tels que qactus.fr

Et toi @alainmouetaux, tu valides les propos de Ricardo, tu penses que c’est fiable ?

Silvano Trotta est excellent sur la crise covid … mais c’est vrai qu’auparavant, il s’intéressait beaucoup aux OVNI et a effectivement émis l’éventualité que la Lune soit creuse. Théorie à laquelle je n’adhère pas du tout.

Je ne fais pas confiance à QAnon ; les informations sont trop partisanes, jusqu’à la caricature.

Richard Boutry fait de l’excellent travail, à mon avis, en donnant la parole à beaucoup de lanceurs d’alerte censurés ailleurs.

1 J'aime

Très bonnes nouvelles : Plainte pénale déposée le 1er juillet
Inde : plainte pénale déposée contre GAVI, Bill Gates, Fauci... Peine de mort encourue

2 J'aime

Tu ne me demandes pas mon avis (ce n’est pas du tout un reproche !) mais tout en étant complètement d’accord avec @jeronimo.sanchez , je dois reconnaître que la vidéo de Ricardo m’a laissé dubitatif car il me semblait se faire un fromage tout en ne nous montrant rien qui méritât une telle excitation.

Je ne doute pas une seconde que Ricardo cherche à faire du buzz. Mais pourquoi lui jetterais-je la pierre ? Nous voulons tous cela et, en l’occurrence, Ricardo fait ça pour la bonne cause, même s’il peut éventuellement en tirer des bénéfices personnels.

Bref, sur le plan affectif, il y a quelque chose qui me dérange dans cette vidéo, mais l’affectif ça se discipline avec la raison et, en l’occurrence, la raison est du côté des faits que Jérôme a exposé.

Ceci dit, je pense qu’on va avoir bien d’autres sujets d’alarme dans les jours et les semaines à venir.

@ketty.lisador : comme pour les annonces passées de Qanon sur le coup de force de Trump et sur l’emprisonnement des méchants etc. je t’invite à ne pas trop t’enthousiasmer avec ces procès annoncés. Ils n’auront pas lieu et aucune des personnalités mentionnées ne sera seulement poursuivie, encore moins condamnée, et surtout pas à mort. Le peuple-chien aboie mais la caravane de la finance mondialisée passe. Il en faudra plus pour la mettre en déroute.

2 J'aime

@lulo : va voir la vidéo de Radio Québec « intitulée " Dévolution et continuité de gouvernement »…
La fin de Biden et des démonscrates est proche, et Trump le retour …
Quand je vois comment Le Monde hautement financé par Bill Gates et Libération ont harcelé, stigmatisé tout ce qui serait QAnon comme Les DeQodeurs avec Léo etc…franchement y’ a un truc re-loup par là .
Je lis assez régulièrement QActus L’ Informateur, il y a bien des choses réelles qui sont annoncées , y’ a un peu de nettoyage à faire; faut pas tout prendre à la lettre .
Je lis aussi Marianne, L’ OBS franchement çà craint; même Médiapart , sur les investigations, çà va; mais sur d’ autres pages , je n’ y suis plus aussi fidèle . Et je n’ ai pas pris d’ abonnement chez eux, non plus .
Sinon, ben La France est dans un état proche de L’ OHIO comme dit la chanson de Gainsbourg pour Adjani . Nous sommes en enfer .