Décryptage avec Jean-Jacques Crèvecoeur : Quels risques et retombées de la pandémie?

Tonton jean-jacques nous raconte une histoire comme un peu George Orwell, Aldous Huxley ou Jack London : roman d’anticipation ou réalité ? Ou devenu réalité ?

Voir la lettre posthume de Léon Trotsky à Jack London envoyée à sa fille au sujet du « Talon de fer » …

Personnellement, qui suit l’actualité depuis au moins ses 20 dernières années à Attac, j’ai reconnu pas mal d’infos que j’ai traitées dans leur temps, dont les dernières sur la 5 G et les expériences de contrôles par l’intelligence artificielle (IA) en Chine, les écrits du journaliste Lionel Astruc sur la fondation de Bill Gates, et les études de Naomi Klein sur la stratégie du choc. Faites-vous votre propre opinion !

Et Visionnez le documentaire d’Arte - Tous surveillés - 7 milliards de suspects

Décryptage avec Jean-Jacques Crèvecoeur : Quels risques et retombées de la pandémie ?

1 J'aime

Le documentaire d’Arte nous dresse un portrait terrifiant (à mes yeux) de la société israélienne et de la société chinoise. Que nos élites françaises s’en inspirent est absolument révoltant ! Et « révoltant », c’est de la même famille que « révolte ». J’espère que les électeurs-contribuables-consommateurs vont s’éveiller massivement et avoir un sursaut pour assurer leur/notre survie.

1 J'aime

Et ici le lien pour pétition contre la Fondation Bill Gates…

Le lien n’apparaît pas dans ton message @ketty.lisador

J’ ai vu çà . Mon ordi me joue beaucoup de tours , je ne comprends pas .
J’ ai cliqué et copié le lien Bill et Mélinda Gates mais c’ est plutôt la vidéo de J J C qui a été répliquée, que j’ avais partagée plus tôt.
Cela ne m’ arrivait jamais avant avec mon ancien ordi et mon ancienne imprimante .
La pétition, je te l’ ai envoyé ainsi qu’ à d’ autres, peux-tu la poster sur Ronkozé stp ?

Un business lucratif: le complotisme à la sauce Casasnovas:

Casasnovas a longtemps assuré qu’il ne souhaitait pas faire de business. « Dans le monde alternatif, gagner de l’argent, ce n’est pas bien, raconte-t-il. J’étais dans cet état d’esprit. Je suis maintenant décomplexé. » Président bénévole de l’association Régénère, qu’il a créée en 2012, il s’octroie néanmoins de juteuses commissions par le biais de contrats d’affiliation passés avec sa société Actinidia. Une partie de ses revenus proviennent de partenariats avec des boutiques ou des marques. Dans ses vidéos, il recommande ainsi des extracteurs à jus de fruits, dont le prix peut dépasser les 1.000 euros. Mais les formations constituent l’essentiel de son chiffre d’affaires.
Pour participer à la session Cure de jouvence ou Vieillir en santé, il faut par exemple débourser 300 euros. « Elles marchent très bien, se réjouit-il, on en vend plusieurs centaines par an. » Le coût des stages peut, lui, grimper jusqu’à 700 euros pour six jours, hors hébergement. « On a quatre salariés, plus des prestataires. Une quinzaine de personnes vivent de cette activité. J’en suis très fier. » Dernier-né de la gamme, le magazine papier Régénère est censé lui permettre de « toucher un autre public ». Il a confié sa création à Progressif Media,

Casasnovas est donc un chef d’entreprise, de TPE plus précisément.

Mais il ne commercialise pas du « complotisme » :

Pourquoi est-ce que cela te gêne @Domie ?

Le JDD écrit :

Les autorités craignent une dérive sectaire et des renoncements aux soins.

C’est parce que l’État et les très grandes entreprises (notamment les industries pharmaco-chimiques génériquement appelées « Big Pharma ») n’aiment pas la concurrence.

Les autorités craignent que le public échappe à leur « secte » (la « messe » étant le JT) et que ce public renonce aux soins commercialisés par « Big Pharma », préférant se tourner vers les médecines alternatives.

1 J'aime

C’est vrai ça. Qu’est ce qui te gênes @domie ?
Tu penses que le capitalisme est vertueux ?

Je ne vois pas l’intérêt à stigmatiser les « petits » qui essayent de survivre. Autant s’attaquer aux « gros ». Par exemple, le groupe Largardère et son journal le JDD qui reçoivent de juteuses subventions publiques chaque année. Ou mieux, le CICE

3 J'aimes

Oui, ça me gène que Casasnovas profite de la crédulité de personnes malades pour promouvoir une pseudo-médecine dangereuse et destinée à l’enrichir.

  • Il n’a aucune connaissance médicale et vend de la poudre de perlinpinpin. Au sujet de ses approximations et nombreuses erreurs et contradictions, la vidéo suivantes est assez parlante. Toutes les vidéos de l’Extracteur témoignant d’une enquête approfondie et sourcée à son sujet.
  • Il tient un discours de gourou et prétend que sa méthode soigne des maladies graves. Il incite les patients à abandonner leur traitement médical. Récemment un adolescent diabétique s’est retrouvé en réanimation après avoir suivi les conseils de TC.

Le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR) a reçu ces cinq dernières années plus de 500 signalements concernant Thierry Casasnovas, dont 70 rien qu’en 2020.

  • Au sujet des pratiques commerciales de TC, une enquête de Rue 89:

Si tu considère que toutes ces enquêtes sont biaisées, regarde directement les vidéos de TC. Ce serait presque comique si les conséquences n’étaient pas aussi graves.

Quand à JJ Crèvecoeur, Aude WTFake a publié des extraits de vidéos où il se vante d’avoir réalisé 11 millions de bénéfices en 10 ans (41.15 mn) et appelle ces auditeurs à contribuer davantage au financement de sa TV (58.20 m).

Je peux aussi partager une petite expérience personnelle sur facebook:

Capture du 2020-05-07 00-37-55

@pvincent, je considère que ce genre de pratiques entament sérieusement l’image de généreux et désintéressés « lanceurs d’alerte » que cherchent à se donner TC et JJ Crèvecoeur.

1 J'aime

Ah, là, oui ! Voilà un argument qui mérite approfondissement.
Mais pour me faire une opinion, il me faudrait écouter des avis « pour » et « contre », étant donné que je n’ai pas de formation médicale.

Oh non ! Pas elle ! C’est la caricature de la propagande qui veut se faire passer pour non-gouvernementale :frowning: Elle est payée par France Télévision (elle l’a avoué dans une de ses vidéos : « Merci à France Télévision qui me fait confiance. ») et a commencé sa chaîne Youtube en pleine campagne promotionnelle d’Emmanuel Macron …

Comme je préfère cette appellation (compte tenu de toutes les représailles auxquelles ils s’exposent) à celle de « conspirationniste » (créée par la CIA en 1963) ou de « complotiste » (version francophone datant de 1992) !


En synthèse : ce qui est reproché à Casasnovas, finalement, ce n’est pas d’avoir une activité professionnelle (formateur en naturopathie) mais de promouvoir la naturopathie qui serait dangereuse pour la santé. N’est-ce pas ?

Là, comme dans le jeu télévisé, il me faut appeler une amie ! @christel, toi qui es formée en médecines alternatives, pourrais-tu nous expliquer en quoi la naturopathie, ou l’homéopathie, ou la phytothérapie, etc., sont dangereuses comparées à la médecine reposant sur l’industrie pharmaco-chimique, s’il te plaît ?

Ah, @domie, puisque je souhaite comparer les risques de la naturopathie avec la pharmaco-chimie, pourrais-tu nous trouver des articles qui indiquent le nombre de morts attribués à cette dernière industrie et les bénéfices que ses actionnaires retirent de cette activité.
Juste pour comparer avec Casasnovas.

Je pense par exemple à des sociétés comme :

  • Bayer (tiens, toi qui es féministe, tu n’es pas sans ignorer que cette entreprise florissante, n°1 mondiale dans son secteur aujourd’hui, achetait des « lots de femmes » aux camps de concentration nazis pendant la Seconde Guerre mondiale pour tester de nouvelles substances).
  • Monsanto (interdite en Inde et en Afrique … je laisse aux curieux-curieuses le soin de chercher pourquoi)
  • ou encore le groupement GAVI.

Et puisque j’évoque des articles, je reviens sur la source Aude WTFake. Est-ce que sur sa chaîne, elle a parlé du « fake » du siècle ?
Je dis « du siècle » mais c’est probablement l’un des plus grands de l’Histoire : avoir assigné à résidence 3 milliards de personnes pour une « pandémie » qui se révèle faire moins de morts que la grippe saisonnière, c’est énooorme !
Et est-ce qu’à part taper sur Jean-Jacques Crèvecoeur, elle a gardé un peu de forces pour taper sur Emmanuel Macron, Edouard Philippe ou Christophe Castaner « l’éborgneur », etc. Parce que sur eux, elle aurait de la matière pour faire plusieurs vidéos !

Bref, ne nous trompons pas d’ennemi !

1 J'aime

Pour répondre à vos questions, je ne peux pas me prononcer concernant Casanovas car je ne le connais que très peu.
Cependant concernant les différentes médecines et pour avoir vu entre autre, mon père atteint d’un cancer du cerveau, j’ai la plus grande réserve sur les traitements de la médecine conventionnelle et je ne ferais pas ce choix me concernant si ça devait arriver.

Ceci dit, chacun il me semble doit rester libre de ses choix selon sa sensibilité et ce qui me semble d’une extrême dangerosité c’est la pensée unique dictée par des gens ayant des intérêts à la véhiculer.

Comme le souligne @jeronimo.sanchez, comparativement aux crimes de l’industrie pharmaceutique, Casanovas doit être un ange !

Par contre je connais un peu plus Crevecoeur pour l’avoir écouté plusieurs fois et j’apprécie sa lecture de ce qui ce passe en ce moment. Je le perçois comme un homme ayant une honnêteté intellectuelle et son engagement est totalement désintéressé. Jamais je ne me suis sentie incitée à participer financièrement ou à suivre ses cours payants.

4 J'aimes

C’est réconfortant de lire ça !

Les « lanceurs d’alerte », comme tous les êtres humains, peuvent se tromper. Leur mérite est de dénoncer, à partir d’informations partielles, les comportements dangereux de personnes ou sociétés puissantes. Ils s’exposent en faisant cela, non seulement à une contre-argumentation (sur les faits qu’ils dénoncent) mais aussi à des représailles judiciaires ou physiques (combien ont été assassinés …).

Franchement, en termes de « fake news » comme dit la propagande, personne ne peut rivaliser avec les Etats dans l’Histoire. Ou peut-être, de nos jours, les banques et multinationales qui justement achètent tous les médias.

Je suis donc d’accord qu’on corrige tel ou tel lanceur d’alerte quand il se trompe mais pas pour le diffamer ou le traiter bien pire que ce qu’on devrait faire vis-à-vis des Etats et des banques. Ou alors, il faut le faire proportionnellement. Si on pointe du doigt une erreur d’un lanceur d’alerte, il faut, dans le même temps, pointer du doigt les « erreurs » des Etats et des banques (l’exemple du « covid-19 » est caractéristique).

PS : J’ai bien évidemment mis « erreur » entre guillemets concernant les Etats et les banques car eux sont extrêmement bien informés, contrairement aux simples lanceurs d’alerte qui ne peuvent accéder qu’à des bribes d’informations confidentielles.

2 J'aimes