Décision du conseil des modérateurs - Ames sensibles, s'abstenir

Au club des Gentils Modérateurs de Ronkozé (GMR), l’ambiance est sereine. La fenêtre est à présent largement ouverte. Un courant d’air frais s’engouffre dans la pièce et on entend le chant des oiseaux au loin. Chacun se relaxe, baignant dans la satisfaction du devoir accompli. Des regards complices s’échangent, le sourire est sur toutes les lèvres: l’Harmonie est de retour. Tous les membres sont enfin à nouveau connectés entre eux et le niveau vibratoire atteint des sommets.

Mais, un membre de club, le petit boutonneux qui s’était levé pour ouvrir la fenêtre, brise le recueillement général :

  • On aurait peut être du lui donner d’abord un avertissement … C’est ce qui se fait d’habitude, non ? Avertissement, puis exclusion si récidive.

Un autre membre hoche tristement la tête :

  • Tu as raison, mon ami, c’est en effet la procédure habituelle. Mais…

Un GMR se lève brusquement et complète la phrase :

  • Mais nous sommes confronté à un être bien particulier ; un troll ! Impossible de négocier avec ce type de créature.

  • Oh, tu as raison. Alors c’est pour ça, qu’on s’est réunit en cachette et sans le prévenir… (Le boutonneux n’a pas tout compris, mais il est bien intentionné et ne demande qu’à apprendre. D’ailleurs les trolls, c’est méchant et ça lui fait un peu peur).

  • Il ne manquerai plus que ça, qu’il assiste à nos délibérations. Il aurait le culot d’essayer de se défendre !

  • A chaque fois qu’il intervient, c’est pour émettre des critiques.

  • Jamais un petit post d’encouragement !

  • Du style « oui, oui, je suis tout à fait d’accord avec toi ».

  • C’est en effet un argument fondamental pour faire avancer le débat.

  • Tu as raison

  • Je suis d’accord avec toi.

  • C’est l’évidence même.

  • Clair comme de l’eau de roche.

  • Je vois qu’on est tous de mon avis.

  • Oui, c’est important de se soutenir mutuellement.

  • C’est beau l’harmonie…

  • Mais, elle non, jamais ! Au contraire, juste des contre-arguments ! Toujours opposée.

  • Jamais content, carrément méchant!

  • C’est tellement fatiguant d’être contredit.

  • C’est odieux, c’est exaspérant, c’est digne d’un kapo, c’est…, c’est…

  • C’est finit, rassied toi et respire. C’est finit, il est parti.

A l’unisson, tous les GMR poussent un soupir de soulagement et se recueillent afin de relever le niveau vibratoire. L’Energie circule librement dans le groupe et chacun se recharge.

  • D’ailleurs, ce troll, ça pourrait bien être un adepte du…

  • Non, tu crois ?

  • Enfin, moi je dis ça, je dis rien…

  • Mais ça expliquerait beaucoup de choses…

  • Effectivement tout se tient !

  • Mais alors, pourquoi lui laisser son statut de membre ?

  • Hé, hé… Chaque chose en son temps, mon ami !

Chacun médite et tous se taisent. Bon, les vibrations aussi elles reprennent, je vais pas le dire à chaque fois. C’est pas de ma faute si vous les ressentez pas. P’tet bien que vous êtes pas initiés ?

Mais le boutonneux a encore un doute :

  • Quand même, pour un forum démocratique et civilisé, on aurait pu respecter au moins les droits de l’accusé.

  • Les droits de l’accusé ?

  • Bin oui. L’informer des charges qui pèsent contre lui, l’autoriser à prendre connaissance des éléments de preuve et…

Tous les regards sont tournés vers lui, le boutonneux ne s’explique pas l’étrange malaise qui le saisit. Il doit prendre sur lui pour terminer sa phrase :

  • … et l’autoriser à se défendre, non ?

Pendant quelques secondes, personne ne lui répond et le boutonneux lutte vainement pour tenter une reconnection à l’Energie. Soudain, un membre éclate de rire et bientôt l’hilarité est générale. Soulagé, le boutonneux retrouve lui aussi le sourire. Entre deux hoquets, un GMR consent à lui expliquer :

  • C’est pourtant simple ! Nous, on est les Gentils et lui c’est le Méchant. On ne va quand même pas donner des droits au méchant, ce serait totalement contre-productif !

  • On n’est pas chez les bisounours !

  • Notre lutte est sacrée, nous sommes en guerre et tous les moyens sont bons pour vaincre.

  • La démocratie, les droits des gens, tout ça c’est pour après. Quand on aura éradiqué tous les méchants.

Le boutonneux sourit encore de sa naïveté. Qu’il est bon d’être en groupe, on est quand même vachement plus fort !

Bon, recueillement, taux vibratoire, etc.

Le regard du boutonneux (il manque décidément de concentration celui-là!) glisse sur le paper-board :

Démise de son droit de modératrice afin de maintenir une harmonie entre modérateurs pour la raison suivante: « opposition systématique ».
Conserve son statut de membre.

  • Quand même, c’est un peu laconique, non ?

Des regards interrogatifs se tournent vers lui.

  • Heu, je veux dire le message là, le verdict quoi !

Quelques membres froncent les sourcils. Le boutonneux tente de s’expliquer.

  • On devrait peut être justifier un peu notre décision ?

Tous les GMR se sont raidis. Le boutonneux sent des gouttes de sueur couler dans son cou. D’une voix étranglée, il articule difficilement :

  • Trois fois rien ! Juste lui expliquer en quoi son comportement est problématique ? Peut être… non ?

Les regards sont de plus en durs, le taux vibratoire pour le boutonneux, là c’est zéro, dans les chaussettes. Enfin un GMR daigne lui répondre :

  • Tu ne serais pas en train de…

  • Ca y ressemble beaucoup en tous cas…

Le boutonneux comprend enfin et c’est comme une grosse douche froide :

  • Moi ? De l’ « opposition systématique » ? Vous rigolez ! On est potes, non ? Tous pour un et un pour tous, à la vie à la mort !

Soulagés, les membres de l’assemblée opinent gravement de la tête.

Dehors, on entend à nouveau le chant des oiseaux.

L’Harmonie est rétablie, Alléluia !

** Réponse (en message privé…) du « conseil de modération » de Ronkozé**

Bonjour Domie,

En complément du message officiel que Philippe t’a communiqué en tant qu’administrateur respponsable du site, nous te confirmons que le conseil des modérateurs a décidé de te retirer le statut de modératrice afin de restaurer l’harmonie et le sentiment de sécurité qui régnait dans le groupe des modérateurs avant que tu ne sois promue.
Bien entendu, tu conserves ton statut de membre et tu pourras contribuer autant que tu le souhaites aux échanges citoyens sur Ronkozé.
Le terme définitif n’est pas encore choisi mais disons qu’une sorte de charte (ou de guide d’utilisation ) sera convenue dès que possible qui définira sur Ronkozé les valeurs, les attitudes et les conduites souhaitables dans la discussion comme celles qui apparaissent inappropriées et, pour certaines, inacceptables.
Les modalités précises d’élaboration de cette charte n’ont pas encore été fixées mais, il est assuré que, comme tous les membres de Ronkozé, tu pourras intervenir à partir d’un stade plus ou moins avancé de sa conception.
Si tu le souhaites, il sera possible alors de t’indiquer précisément les attitudes que tu as pu adopter plus ou moins systématiquement et qui ont alarmé une majorité de modérateurs, en amenant la décision prise aujourd’hui.
Il serait souhaitablle que tu comprennes que cette décision ne traduit pas un rejet de ta personne que, de fait, nous ne connaissons pas, ou mal, à l’exception de Philippe et Bruno. Il s’agit d’une mesure « conservatoire » destinée à restaurer avant tout un équilibre et une sérénité que tu avais, peut-être sans t’en rendre compte, profondément menacés alors qu’ils sont indispensables au bon fonctionnement de Ronkozé.
Une fois la charte en place, si tes interventions amènent tous les modérateurs à la conviction qu’ils peuvent te faire confiance, il est tout à fait envisageable que tu sois invitée à nous rejoindre à nouveau.

Peut-être auras-tu des difficultés à l’accueillir ainsi, mais il t’est demandé de comprendre que ce message vise simplement à restaurer la paix et à faire en sorte que nous puissions à nouveau échanger en toute convivialité et toute sérénité.

Le cadre « réglementaire » qui te permettrait éventuellement de faire appel de cette décision n’existe pas encore. Le moment venu, si les choses évoluent, comme on peut l’espérer, vers une organisation tout à la fois plus démocratique et mieux « réglée », tu pourras te trouver en position de contester notre décision mais nous te demandons de t’en abstenir dans l’immédiat quel que soit le désir que tu en aies. Si tu persistes dans la voie où tu t’es engagée dernièrement, il est probable que tu ne feras que nous affermir dans la conviction que notre décision était la bonne.
Merci pour ta compréhension

Le conseil de modération de Ronkozé

Ma réponse
Merci pour votre réponse qui s’insère parfaitement dans la petite fable que j’ai écrite plus haut . On y retrouve en effet:

  • la volonté de censure dissimulée sous un vernis de bienveillance
    (restaurer l’harmonie et le sentiment de sécurité qui régnait dans le groupe , restaurer avant tout un équilibre et une sérénité,) ,

  • des menaces à peine voilées ( Si tu persistes dans la voie où tu t’es engagée dernièrement, il est probable que)

  • et surtout, last but not least, la reconnaissance de l’idée que la démocratie ce n’est pas pour tout de suite ( Le cadre « réglementaire » qui te permettrait éventuellement de faire appel de cette décision n’existe pas encore. Le moment venu, si les choses évoluent, comme on peut l’espérer, vers une organisation tout à la fois plus démocratique et mieux « réglée »,)

Par contre, je crois qu’une incompréhension fondamentale persiste entre nous. Je ne prends pas cela comme une attaque contre ma personne et je ne tiens absolument pas à être à nouveau modératrice. Je veux simplement dénoncer des méthodes anti-démocratiques, autoritaires et manipulatrices. Mais, au vu du manque de réaction des membres de Ronkozé, on dirait que ces dérives soient bien assumées par « la communauté ».