CR Conférence " Evolution de la femme réunionnaise"

36e rencontre VIF (Violences Intra Familiales)- Le 11 septembre 2020
Conférence de Mme Hoareau-Joly Isabelle: " Evolution de la femme réunionnaise - Évolution de la condition féminine et l’émancipation de la femme à la Réunion."

Les rencontres VIF
Ces rencontres sont organisées depuis 2017 par le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) de la ville de Saint-Joseph.

Les CLSPD sont des instances obligatoires dans les communes de plus de 10 000 habitants. Elles réunissent l’ensemble des acteurs prenant part à l’application des politiques de sécurité et de prévention de la délinquance. Mme Gaëlle Lauret est coordinatrice du CLSPD de Saint Joseph.
(Gaëlle LAURET 0262 35 80 75 ou 0692 08 35 74 ou gaelle.lauret@saintjoseph.re)

Les rencontres VIF sont ouvertes à tous, elle réunissent en particulier des professionnels divers. Le 11 septembre, certains participants se sont présentés en tant qu’assistante sociale, psychologue ou gendarme, d’autres occupent un poste au barreau ou dans un centre pénitentiaire.

La conférence
Mme Hoareau-Joly Isabelle est écrivaine, diplômée en anthropologie à l’Université de La Réunion.

PLAN DE L’INTERVENTION:

1. Les femmes réunionnaises et l’art.
Dans la vie littéraire: femmes-et-littérature.pdf (2,2 Mo)
Dans les arts plastiques, la musique et le théâtre: diaporama-femmes-artistes.pdf (1,8 Mo)

2. La révolution vers la parité.
Evolution-des-droits-des-femmes.pdf (317,4 Ko)
Les associations qui ont œuvré pour la parité: UFR, AREP, AROF, ARFUT(?), Chancegal, …

3. Les femmes et le quotidien
Intervention des gendarmes de Saint Jo:

  • 112 faits de VIF traités en 2019, contre 32 en 2017. les VIF correspondent à la moitié des gardes à vues . Libération de la parole des victimes, suite à la médiatisation du sujet.
    • Un référent VIF au sein de la brigade + projet d’une courte(sic) formation de tous les agents à l’accueil des victimes VIF.
  • mise en œuvre d’une grille d’évaluation du danger
  • dépôt de pré-plainte en ligne
  • Les causes des violences (pour le gendarme qui s’exprimait ou position officielle?): alcool, problèmes autour des enfants, problèmes financiers.(Intervention pertinente d’un agent de centre pénitencier: Dire que le problème c’est l’alcool, ce n’est pas rendre l’homme responsable de ses actes.)
  • difficultés pour éloigner le mari, car souvent les victimes vivent avec la famille du mari
  • Intervention des gendarmes auprès des banques?
    (De ce que j’ai compris… Comme la violence est souvent lié à des problèmes financiers, ils veulent créer un lien avec les banques pour repérer les femmes victimes de violence… ??)

(retour conférencière)
Statistiques de la place des femmes dans l’économie réunionnaise:
Plus diplômées que les hommes
Plus souvent victimes du chômage - plus d’emplois précaires et de temps partiel
Majoritaires parmi les employés, dans les secteurs de la fonction publique, du care et de la vente
Peu représentées dans les postes à responsabilité, et même une régression
Ecart salarial de -25% par rapport aux hommes
Place des femmes dans la famille:
Inégalité par rapport au partage du travail domestique

  • de familles monoparentales (par rapport à la France)- pères peu présents
    Charge mentale des mères de famille

Les débats qui ont suivi la conférence:

  • Forte implication des participants, temps d’échanges jugés trop courts.
  • Volonté des participants et de la déléguée CLSPD de se revoir pour des temps d’échanges et de propositions d’actions.
  • Besoin d’un travail d-information sur ce qui existe déjà à la Réunion.
  • Thèmes évoqués:
    Les causes des VIF
    L’éducation des enfants à la parité, et le rôle des mères (grrr…)
    Le poids de la garde des enfants pour les mères isolées
    Possibilité de venir porter plainte auprès d’un agent comprenant le kréol et auprès d’une femme. (Réponse des gendarmes: à la demande de la victime, oui)
    Intervention d’une psychologue: souvent les femmes ont des difficultés à porter plainte . Note cependant une amélioration de la prise en charge des gendarmes (victimes accueillies pendant le confinement. )
1 J'aime