Convention de citoyens sur le climat

On pourrait presque lui souhaiter bonne chance à cette assemblée de citoyens tirée au sort, pour son rapport final qui sera remis entre les mains de Macron. Dans cette initiative, un détail qui saute aux yeux, son comité de gouvernance (oui, ça fait très démocrachique) dont Laurence Tubiana est co-présidente.

Le gouvernement annonce qu’il s’associe avec les citoyens pour choisir les grandes orientations sur la transition écologique, dans un « processus radicalement nouveau », dixit le premier ministre. Cette actualité politique semble d’une grande importance, si on écoute l’annonce d’Edouard Philippe et l’interview de Cyril Dion par France Inter.

Sur la théorie, on peut s’en réjouir… Sur la pratique, il faut rester prudent et méfiant afin de ne pas se laisser rouler dans la farine.

Je m’explique : le niveau de connaissance des individus actuel de la part des autorités n’a jamais été aussi pointu. Un outil comme Facebook pourrait être utilisé par le pouvoir pour choisir les personnes du peuple en fonction de toutes les infos qu’elles laissent sur leur compte FB. Ceci afin de déterminer quelles personnes seraient susceptibles de faire des propositions se rapprochant des choix du pouvoir en matière d’écologie.

Seraient écartés par exemple, toute personne ayant envie de construire des éoliennes domestiques de petite taille à l’aide de matériaux de récup pour sélectionner à la place des gens qui croient fermement dans la fabrication des éoliennes gigantesques qui décorent actuellement nos champs… Qui polluent de par leur gigantissime système d’action et qui continue de rapporter un fric de dingue à l’état.

Le tirage au sort serait alors juste une mascarade pour faire croire en un nouvel âge d’or démocratique alors qu’il n’en serait rien.

Je n’ai aucune preuve de mes idées mais ça reste une possibilité qui fait que nous devons rester vigilant car ça pourrait être une mesure de plus pour nous endormir.

Maintenant, il faut voir la chose en action pour en tirer les conclusions.

1 J'aime

En matière de transition écologique ou de politique climatique, ça va être intéressant de suivre cette initiative du gouvernement, sachant qu’il restera aux prises de ses propres contradictions et aura très peu de marges. Cette contradiction qui est logique dans une économie mondialisée et un régime capitaliste s’entend encore sur la question posée par une auditrice de France Inter à Bruno Le Maire au sujet du CETA

Je crois que le tirage au sort se fera à partir de l’annuaire ou par un biais similaire et sera diffusé en direct sur les médias. Si le processus n’est pas transparent et si les dés sont pipés, dans ce cas ça ne vaut pas grand chose. Il y a une volonté de départ que toutes les catégories sociales soient représentées ; normalement il n’y a pas à s’en préoccuper avec le tirage au sort.

Le processus de la convention sera probablement diffusée en direct à la télé ou sur internet ; il y a un souhait de transparence du 1er ministre. Le sujet passionnant l’ensemble des français, je pense que l’audience sera forte et sera au moins l’occasion d’une plus grande prise de conscience à la fois sur l’écologie et « la démocratie ».

Si les citoyens comprennent, qu’au niveau politique, seule la création d’un cadre véritablement démocratique pourra garantir une écologie juste, ça sera une avancée politique. Et si en même temps c’est l’occasion d’une prise de conscience nationale sur l’urgence qu’il y a à changer, et que les citoyens décident d’agir localement pour montrer l’exemple, ça sera encore mieux.

Une chose importante à comprendre aussi, c’est que nous ne devons pas nous reposer uniquement sur l’existence de ces citoyens tirés au sort pour apporter un semblant de démocratie directe.

Au contraire, nous nous devons d’être proactifs en jouant notre rôle de contre-pouvoir afin de mettre la pression sur les décideurs avec comme message : « Little brother is watching you » (je dis « little » vu « big » c’est ceux d’en face).

C’est important qu’elles soient toutes représentées… Encore faut-il que tous les grands courants d’opinions y soient représentés aussi car je défie quiconque de trouver 10 opinions les mêmes sur 10 personnes qui viennent du même milieu social.

Bon, je pinaille peut-être aussi. Mais bon, c’est un sujet trop important que pour le prendre par dessus la jambe.

1 J'aime

Il y a beaucoup d’éléments qui peuvent faire penser que cette convention est biaisée ou orientée, et probablement comme tu le sens dès l’étape du tirage au sort. D’après La Croix, ce sont 3 instituts de sondage « qui seront chargés de contacter 300.000 personnes dans l’annuaire dans le but d’en retenir 150 »…

Sinon, je viens de regarder rapidement l’article de reporterre.net, dont je colle un extrait intéressant ici :

Selon Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès de François de Rugy, interrogée sur CNews le 9 juillet, « on leur demandera de réfléchir : est-ce qu’on a suffisamment de financements pour accompagner la transition écologique, sinon est-ce qu’une taxe carbone est une bonne ou mauvaise idée et dans quelles conditions ?».

Sinon j’ai la même intuition que toi @steve : on ne peut être que sceptique sur les résultats de cette convention, et autant ne pas compter dessus. Si je suis de temps en temps cette initiative, ça sera par simple curiosité.

PS sur Laurence Tubiana :

1 J'aime

4 personnes seront issues des Outre-mer

dont je suppose, 1 de la Réunion. Qui sera l’heureux.se élu.e ? Y aura-t-il des refus ?

Ce tirage au sort sera confié à des instituts de sondage … Qui sont les propriétaires de ces instituts de sondage ?

L’initiative de mettre en place cette convention de « citoyens tirés au sort » vient du gouvernement … Celui qui refuse le RIC quitte à assassiner ou mutiler ou séquestrer abusivement des manifestants pacifiques ?

Tout est forcément biaisé d’entrée !!! Cet nième enfumage ne débouchera que sur une nième arnaque/taxe au contribuable :

1- « on leur demandera de réfléchir : est-ce qu’on a suffisamment de financements pour accompagner la transition écologique» … non puisqu’on doit par la dette (haute trahison de nos gouvernements successifs) aux banques privées ,

2- « sinon est-ce qu’une taxe carbone est une bonne ou mauvaise idée et dans quelles conditions ?» … Et voilà. Payez. Ca ne sert à rien mais payez quand même.

Efficacité écologique nulle.

Désolé d’être aussi négatif mais je crois qu’il faut être lucide. Ces élus nationaux sont des menteurs et des corrompus, à un niveau tel que c’en est presque inimaginable.

1 J'aime

Tu n’es pas naïf, au contraire de pas mal de gens, et c’est très bien… Par contre, pour le côté négatif que ça peut générer, c’est juste qu’il faut essayer d’imaginer des solutions à appliquer à nous-mêmes pour avoir une incidence sur notre entourage direct.

Parce que c’est quand on se plaint sans imaginer d’issue au problème que l’on déplore qui donne lieu à une situation négative.

La créativité est en chacun de nous.
Comme je le dit toujours, soyons créatifs !

2 J'aime

Je pense que produire localement, notamment pour se nourrir, serait un premier pas très important.
L’impact sur le climat consisterait à limiter l’importation de nourriture via des cargos fonctionnant au fioul lourd. Et cela casserait la main mise de l’agro-industrie sur notre population réunionnaise.

@jeronimo.sanchez j’ai écouté cette semaine une interview audio qui donne un autre éclairage sur notre civilisation et ses crises, c’est vraiment intéressant

1 J'aime

La ZAD de Notre-Dame-des-Landes plus dépaysante que les Amérindiens Jivaros !
Et si le nouveau monde était là, à portée de nos mains ?
Enthousiasmant ! :slight_smile:

[steve] Qui polluent de par leur gigantisme système d’action et qui continue de rapporter un fric de dingue à l’état.

En fait, l’industrie éolienne ne peut exister que grâce aux subventions de l’Etat libéral, permettant un rendement aberrant pour les investisseurs privés qui se font un pognon de dingue avec l’argent du contribuable. Pour s’en convaincre, il faut suivre le green business qui affiche de façon insolente sa prospérité… voir : https://www.nonfiction.fr/article-2251-leolienne_ce_nest_pas_que_du_vent_.htm

4 J'aime

Oui, la fameuse croissance verte qui associe deux mots complétement opposés au niveau de leur sens profond.

1 J'aime

@alainmouetaux merci pour cet article qui permet de prendre la mesure de ce que sont les éoliennes industrielles (contrairement à des éoliennes « low-tech » maison, probablement), le profit qu’elles représentent pour les investisseurs, et l’impact écologique. Ces solutions font déjà anachroniques dans la nouvelle culture du « monde fini ».

Jean-Louis Butré annonce 16.000 nouvelles éoliennes, grâce à une loi de l’ex-sinistre de l’Ecologie

1 J'aime

Résultat de la convention citoyenne sur le climat

à propos de l’avancée démocratique de cette convention pour le pays ?

Médiane = 8/10, très positif

:grinning:


à propos de l’action du gouvernement suite à cette convention citoyenne ?

Médiane = 2/10, médiocre

:face_vomiting:

source: Mathieu Orphelin, député

1 J'aime

Le tiré au sort réunionnais, Guillaume Robert, a partagé exactement ce même avis, d’un côté une avancée démocratique, de l’autre une grande déception dans l’application effectives des mesures. Le ressenti général est probablement le sentiment d’avoir été trahi ou manipulé ?

Apparemment les participants n’entendent pas baisser les bras ; à suivre.

1 J'aime