Commission européenne : les retours de Virginie Joron

Un fil sur l’actualité politique de l’UE relatée par Virginie Joron. Des révélations et des questions autour des projets de la Commision.

1 J'aime

Union Soviétique, Allemagne nazie, Union Européenne … les mêmes psychopathes avides de pouvoir, mus par les mêmes idéologies (contrôle totalitaire des populations, eugénisme, malthusianisme, monopole de la création monétaire, usure …) sont derrière ces institutions.

La partie visible de ces institutions, c’est le pouvoir exécutif mais, comme son adjectif qualificatif l’indique, le pouvoir exécutif exécute. C’est toujours important de se demander « Qui décide ? ». Et pour m’aider dans cette réflexion, je me souviens de la citation de Napoléon Bonaparte (encore un psychopathe avide de pouvoir):

« La main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit. »

Sur l’Allemagne nazie, par exemple, vous avez peut-être entendu parler de l’Accord de Transfert ou Accord Haavara ? C’est suffisant pour avoir une lecture très différente de l’Histoire contemporaine par rapport à ce qu’on nous en dit habituellement.
Vous avez peut-être également entendu parler des industriels américains qui ont soutenu Adolf Hitler jusqu’au milieu de la guerre. Deux des ses plus importants soutiens/conseillers/éminences grises furent :

  • Henry Ford de la société Ford
  • et Thomas Watson de la société IBM (cf. Nathanaël Leroy dans Jeudi Chouard n°2 « Industrie de la contrainte »).

Cela peut surprendre quand se contente de lire les manuels scolaires d’histoire ou les présentations contemporaines à la télévision.
En fait, sur la fin de la guerre, Adolf Hitler apparaît comme un « chien fou » mais simplement parce qu’il avait échappé à ses maîtres…

Pour en revenir à la désinformation (quoique la désinformation historique en est un bel exemple), Virgine Joron a raison d’insister sur la base : quelle est la définition de la désinformation ?

On comprend en effet aisément que, dans l’esprit de la Commission Européenne, c’est tout simplement tout ce qui va venir critiquer/contester l’idéologie mondialiste ; formulé autrement : tout ce qui va s’opposer à la mise en place d’un gouvernement mondial totalitaire des banquiers apatrides (quoique majoritairement anglo-américains).

1 J'aime