Comité d’Action local pour le Référendum d’Initiative Partagé

Bonjour,

Je relaye une information importante au sujet de la création d’un Comité d’Action local pour le Référendum d’Initiative Partagé. Je sais il y a déjà plusieurs autres sujets similaires. Mais celui-ci est spécifique la Réunion. Objectif : atteindre 60 000 signatures à l’échelle locale.

A l’initiative de Gilets jaunes et d’Attac Réunion,

ce mercredi 3 juillet a été mis en place

un Comité d’Action local pour le Référendum d’Initiative Partagé (RIP du 15 juin 2019 au 15 mars 2020)

contre la Privatisation des Aéroports de Paris (ADP)

Voici le compte-rendu de cette première rencontre (I. Argumentation et II. Actions)

I. Pourquoi la privatisation des ADP, et donc le RIP, intéressent les réunionnais ?

1. Contre la hausse des billets d’avion par les taxes d’aéroport, pour le maintien des Services Publics

Par la privatisation, les billets d’avions risquent fortement d’augmenter par un accroissement des taxes d’aéroport (à mettre en perspective l’opération de privatisation des autoroutes dans l’hexagone : 2 milliards de dividendes distribués aux actionnaires chaque année et des coûts de péage toujours croissants pour les automobilistes)

Le Président des compagnies aériennes lui-même met en garde sur les conséquences de la privatisation « Il est clair que les investisseurs vont vouloir rentabiliser leurs investissements, et donc, qui en fera les frais ? Les compagnies et les clients. »

200 000 réunionnais voyagent chaque année. Par conséquent, même si l’on peut penser que les réunionnais se sentent peu concernés par la privatisation des ADP dans un premier temps, ces derniers le sont sans doute davantage que des habitants d’une province de l’hexagone éloignée des transports aériens.

La Privatisation de l’aéroport de Toulouse est un fiasco économique.

2. Faire vivre la démocratie

C’est la première fois que la population pourra voter pour un Référendum d’Initiative partagée, et redonner ainsi du pouvoir au peuple par le jeu démocratique.

L’absence de démocratie actuelle et la violente répression qui l’accompagne sont dénoncées avec force depuis plusieurs mois dans le cadre des Gilets jaunes et des nombreux mouvements sociaux.

Mais ce vote est aussi l’occasion de montrer que ce RIP est très éloigné du RIC car ces conditions de réalisations et ses règles (4,7 millions de signatures) sont autant de frein à une réelle démocratie, il s’agit donc de montrer que le RIC doit être un vrai outil démocratique au service de la population.

3. Des pertes financières pour l’Etat

Cette vente, si elle est effective, ne profitera pas aux caisses de l’Etat, bien au contraire l’Etat va perdre de l’argent.

Par les « ADP », l’Etat reçoit 173 millions par an en dividendes et 263 millions en impôt sur les sociétés, les bénéfices annuels d’ADP sont de 610 millions, la vente ne rapporterait que 250 millions par an, pour un patrimoine dilapidé sur une convention de 70 ans et un patrimoine foncier perdu équivalent à deux tiers du territoire de Paris …

La Réunion souffre d’un déficit important de postes dans les services publics , cet argent perdu par cette vente c’est autant d’argent en moins dans les caisses de l’Etat pour nos services publics

Pour comparaison la refonte de l’assurance-chômage actuellement à l’étude par le gouvernement qui va toucher lourdement les plus précaires donc les réunionnais au premier chef a pour prétexte une économie de 350 millions d’Euros, cette somme est à mettre en balance avec les 433 millions perçus annuellement par l’Etat par les seuls ADP (autre comparaison, les urgentistes des hôpitaux publics en grève depuis plusieurs semaines n’ont obtenu que 75 millions dont 15 millions réellement perçus à ce jour)

Cette opération est donc de la pure idéologie libérale.

C’est donc un généreux cadeau aux futurs acquéreurs (Multinationales du CAC 40, Vinci, Eiffage …) au détriment des Services publics.

II. Les Actions

Pour valider ce référendum 4,7 millions de votants sont nécessaires, soit pour La Réunion une quote-part de 60 000 votants.

Ce comité est un comité d’actions. Il a deux objectifs essentiels informer et faire voter.

  1. Action à l’aéroport Roland Garros

Le Comité se met au travail dès aujourd’hui mais se fera connaître du grand public lors d’un rassemblement à l’Aéroport Roland Garros.

Une conférence de presse sera organisée sur place.

La date est fixée au samedi 14 septembre

  1. Informer et faire voter dans les lieux publics

Le Comité propose d’installer des stands pour informer et faire voter sur les marchés forains, près des supermarchés, etc …

Deux modalités possibles :

  • faire remplir le formulaire CERFA à l’intéressé et rentrer les données ultérieurement sur internet.
  • proposer une tablette connectée.
  1. Tracts et affiches

Des tracts et affiches existent déjà (Voir action du député François Ruffin)

Le Comité va rédiger un tract local.

Une affiche pourrait aussi être proposée.

  1. Tutoriel

Un Un tutoriel a été réalisé par Attac Réunion et est mis à disposition.(retiré de cet envoi car trop lourd pour nos listes. Il sera renvoyé très prochainement une fois en pdf allégé )

  1. Voter en Mairie

Le vote est possible dans les 14 plus grandes communes.

Par des bornes internet accessibles à tous.

Par la signature sur support papier.

Un récépissé doit être fourni par un officier d’Etat civil.

Actuellement rien ne semble mis en place.

Le Comité va rédiger un courrier pour en faire la demande aux 14 mairies concernées et à la Préfecture.

Une liste est dressée de volontaires pour aller dans les mairies de leur quartier pour demander la mise en place des procédures de vote avec le courrier à l’appui à déposer .

  1. Comptage

Il est important de connaître l’évolution des votants. On peut trouver le décompte au niveau de l’hexagone.

A La Réunion, le Comité travaille au comptage.

Cette mesure est importante pour motiver l’action et atteindre les 60 000 signatures.

Le Comité précise que des membres d’organisations syndicales, d’associations, de partis politiques peuvent se joindre au comité en tant que citoyens . Chaque organisation ayant un rôle à jouer pour la réussite de ce mouvement dans son secteur d’activités.

Prochaine réunion le 17 Juillet 18h00 « Chez Véronique » Le Port

Informations :

En pièce jointe le Tutoriel d’aide au vote réalisé par Attac Réunion (retiré)

Une adresse utile évoquée en séance : « Nantes secteur ouest campagne RIP ADP »

Point sur la campagne RIP ADP – liens utiles | Nantes secteur ouest

Ce site présente tous les liens utiles

et le compteur

  • Lien vers le compteur de soutiens :
    adprip.fr

Affiche le nombre total de soutiens validés dans l’hexagone, la répartition géographique des soutiens (par département) et une courbe suivant l’évolution des soutiens acceptés !

  1. Pour info un extrait intéressant du site :

Pour les personnes sans accès à internet, deux solutions :
– La personne peut se déplacer :
Elle peut se rendre dans une mairie d’une des communes les plus peuplées du canton.
Des outils sont mis à disposition pour lui permettre de signer et d’imprimer son récépissé.
Attention : le personnel des mairies concernées est peu (voire pas) informé. L’ordinateur mis à disposition est en principe au service des élections.

– La personne ne peut pas se déplacer : Il est possible de retirer un formulaire CERFA dans les mairies ou de l’imprimer soi-même.
Il faut bien penser à remettre à la personne son récépissé, partie détachable au bas du formulaire, puis remettre le formulaire dans une des mairies de la liste. 👉

Lien pour imprimer un formulaire CERFA https://www.servicepublic.fr/particuliers/vosdroits/R39695

- Impossible de signer en ligne !
Lien d’aide sur « signons » https://signons.fr/soutien-physique-referendum-adp/

Merci Philippe,

Je rajoute le tuto qui ne passait pas sur nos listes :
Tuto RIP ADP Attac Xavier.pdf (1,9 Mo) ou ici : https://web86.info/tuto-pour-participer-facilement-au-referendum-pour-quadp-reste-un-service-public-national/

2 J'aime