Assistera-t-on bientôt au Grand Réveil ?

La propagande gouvernementale (identique dans la quasi-totalité des pays de l’OTAN) aurait pu fonctionner durablement si ce qui avait été planifié lors de l’Event201 de septembre-octobre 2019 s’était déroulé « correctement ».

Le virus naturel sras-cov (de 2003) devenu covid-19 « grâce » à ses 158 « gains de fonction » (Cocorico ! C’est breveté par l’Institut Pasteur, avec Frédéric Tangy et Pierre Charneau comme directeurs d’équipe) devait tuer 65 millions de personnes dans le monde. Mais quelque chose a foiré en Chine. Peut-être un jour connaîtrons-nous le nom de ces héros qui ont donné leur vie pour sauver le monde.

La nouvelle « grippe-espagnole-en-pire » a fait pshitt! Même en comptant les cancers, les diabètes, les hypertensions, les pneumonies, les morts de vieillesse tout simplement (la moyenne d’âge des morts du covid-19 en 2020 étant de 84 ans), l’OMS et ses officines locales (ARS) n’ont pu dénombrer que 1,5 million de morts.*

Depuis, des pays comme les États-Unis et l’Italie ont « recompté » les morts et ont découvert que 95% des décès attribués au covid-19 étaient en fait des comorbidités. Du coup, de 1,5 million de morts en 2020, en ne comptant que 5% réellement dues au covid-19, on tombe à 75.000 morts ! Comparé à la grippe saisonnière qui fait chaque année entre 200.000 et 700.000 morts dans le monde, on comprend immédiatement le ridicule de la situation actuelle.

A part les hypnotisés par la télévision et les agents payés par la propagande (les « trolls » sévissent même sur Ronkozé), plus personne aujourd’hui ne peut encore croire au narratif du gouvernement.

J’ai entendu qu’un sondage récent affirmait que deux tiers des Français ne croyaient plus aux discours des médias. Je pense que cela va aller au-delà dans les mois qui viennent. C’est sans doute cette montée de l’éveil qui a poussé le « psychopathe-pédocriminel-employé-de-la-banque-Rothschild » à créer fin septembre 2021 la Commission Bronner.

Je n’aime pas les étiquettes ni la vulgarité mais, pour une fois, et en citant le controversé Dieudonné : « J’aime faire chier les cons ». Alors, je me permets une sentence du même registre de langue : « Bientôt, en France, il va falloir choisir son camp : con … ou complotiste. »

Note de renvoi :
(*) Par contre, depuis le début de la « vaccination » dans le monde, en 2021, plus de 3 millions de personnes sont mortes officiellement du covid-19 mais il y a fort à parier qu’une partie d’entre elles soient des victimes directes des piqûres. Sans oublier la grippe saisonnière qui a totalement disparu des statistiques et qui a été totalement comptabilisée dans les covid-19.

Désolé @jeronimo.sanchez , mais je vous range par automatisme dans la catégorie … « Complotiste », mais je ne suis pas sûre que cette catégorie soit pertinente. Je vous propose donc un exercice de projection que vous pourrez modifier à loisir : j’adhère à vos propos, le peuple français, réunionnais aussi. Nous secouons le cocotier contre la vaccination, le pass, la 5G… Le gouvernement recule, quelques condamnations judiciaires … Et? On attend la prochaine merde ?

C’est une étiquette créée par la propagande. Certain-e-s prennent ça pour un compliment ou une insulte.

Je ne comprends pas ce que je suis censé répondre. Qui est le « nous » dont vous parlez ? Qui est le « on » qui attend ?

Que proposez-vous pour échapper à la dictature totalitaire qui se met en place dans les pays de l’OTAN ?

Ce que je cherche à comprendre, c’est avec votre lecture de l’histoire, de l’actualité et des mécanismes qui les façonnent, pensez vous qu’il suffisent de lutter contre la vaccination, les francs maçons ? Peut il y avoir une réponse collective, ou doit elle être individuelle ? Ou encore est-ce trop tard ?

2 J'aime

Complotiste n’est ni une insulte ni un compliment, c’est une définition.

Définition créée par qui ? En connaissez-vous l’origine ? Le contexte historique de l’introduction de ce mot dans la sémantique journalistique/propagandiste ?
Quelques indices : 1963, aux États-Unis : « conspirationist » explose dans les journaux de l’époque.
1992, en France et dans l’Europe de l’Ouest : c’est « complotiste » qui connait le même succès.

Ceux qui considèrent le mot comme une insulte ont compris que le pouvoir (médiatique) essaie de discréditer/psychiatriser tous ceux qui contestent les versions officielles des événements et qui soupçonnent l’existence de complots.

Ceux qui considèrent le mot comme un compliment se disent que s’il est utilisé contre eux par les médias et/ou le gouvernement et/ou les trolls, c’est qu’ils sont sur la bonne route, qu’ils ont fait fonctionner correctement leur sens critique et ont mis le doigt là où ça fait mal pour le pouvoir.

Merci d’avoir reformulé votre question pour m’aider à comprendre.

Ma lecture de l’Histoire, c’est qu’au XVIIIème siècle, les propriétaires immobiliers (les aristocrates, propriétaires terriens, enrichis grâce aux guerres et aux conquêtes) se sont fait progressivement rattraper et, selon les pays, supplanter, par les propriétaires mobiliers (industriels, commerçants et banquiers).

Ce coup d’état contre l’Ancien régime et l’Église catholique a été fomenté en loges. Les symboles francs-maçons abondent dans la République états-unienne. C’est plus discret en France mais le texte fondateur de l’époque contemporaine est tout de même explicite « Sous les auspices de l’Être Suprême », sans oublier le symbole maçonnique par excellence au-dessus de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen que ce soit en 1789 (quand les « révolutionnaires » voulaient une monarchie constitutionnelle à l’anglaise) …
https://static.elysee.fr/images/default/0001/04/e43c056d623806ea064b1cc23ad344e6d1a8e13e.jpeg?w=800&h=420&crop=1747,917,0,0&s=c96f1c161f73194ceb792932f0f482e20559e6caa9ff920d12607127e294cb72
… ou en 1793 (quand les révolutionnaires ont finalement opté pour une république) :
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/95/Declaration_des_Droits_de_l’Homme_et_du_Citoyen_de_1793.jpg

Le pouvoir étant une drogue, les révolutionnaires bourgeois en ont toujours voulu plus. Parmi eux, ce sont aujourd’hui clairement les financiers qui dominent. On ne parle plus de capitalisme industriel mais de capitalisme financier. Les usines transmises de père en fils ont cédé la place à des achats en bourse à la nanoseconde près.

Les banques veulent un contrôle total, un monopole total de la création monétaire, un pouvoir de vie ou de mort sur leur « bétail ». On en approche à grands pas.
Juste mon opinion: Déclaration du directeur de la BRI

La technologie va aider les banquiers dans ce processus. Un brevet au numéro évocateur a été déposé en mars 2020 :
https://patentscope.wipo.int/search/fr/detail.jsf?docId=WO2020060606

Pour cela, il faut inoculer des nanoparticules (encore plus petites que les puces RFID, et qu’on ne peut pas enlever contrairement à la puce RFID) à chaque membre du « bétail humain ».
Il semble que la « vaccination » soit la solution choisie par les décideurs mondialistes (BRI, FMI, Banque Mondiale, Forum Economique Mondial, GAVI, ID2020, Fondation Bill et Melinda Gates, Fondation Rockefeller, et toutes les « super-loges » du style CFR, RIIA, Bilderberg, Trilatérale, etc).

Il a fallu faire peur pour que la population mondiale accepte massivement de se faire inoculer. Un virus génétiquement modifié (« gains de fonction ») a été développé par l’Institut Pasteur (brevets : http://d.p.h.free.fr/covid19/docs/Brevet_EP1694829B1.pdf, http://d.p.h.free.fr/covid19/docs/Brevet_US_2007_0128224_A1.pdf, http://d.p.h.free.fr/covid19/docs/Brevet_US8343718_B2.pdf, http://d.p.h.free.fr/covid19/docs/Brevet_US8093042B2_Institut_Pasteur_Charneau.pdf, http://d.p.h.free.fr/covid19/docs/Brevet_US_10_407_695_B2_Institut_Pasteur_CNRS_Inserm_Pierre_Charneau_inventeur_pour_integrer_le_VIH_dans_le_genome_humain.pdf).

Une simulation a été organisée en octobre 2019 : l’EVENT 201 (Juste mon opinion: Une pandémie fictive à coronavirus simulée il y a trois mois par des experts a tué 65 millions de personnes). Elle devait faire 65 millions de morts ! Mais quelque chose a foiré. Même en comptant les comorbidités (95% des cas) et en interdisant les autopsies, l’OMS n’a réussi qu’à produire 1,5 million de morts en 2020.

Ce sont les médias de masse qui ont fait le reste. Une propagande basée sur du vent. Et pourtant, un nombre effrayant de personnes sont allées jouer « à la roulette russe » avec leur santé et celle de leurs enfants.

J’ai essayé de prévenir autour de moi d’autant plus que des lanceurs d’alerte l’annonçaient comme le Dr Pierre Gilbert depuis 1995 ou même avant pour d’autres (Juste mon opinion: Composition des pseudo-vaccins ... Des lanceurs en parlaient déjà au moins depuis 1995 !, Juste mon opinion: Epidémies provoquées, vaccins, contrôle des populations par ondes et camps de concentration pour les dissidents (annoncé en 1995 !) et Juste mon opinion: Dr Pierre Gilbert - Ordo Ab Chao)

La solution reste toujours la même pour le peuple désarmé : la désobéissance. Une désobéissance de masse ! Si quelques « survivalistes » seulement s’opposent, ils seront traqués et envoyés dans des camps comme les anarchistes sous Franco et les communistes et anarchistes dès 1933 sous Hitler.

J’ai discuté avec un officier de gendarmerie lors d’une manifestation. Très lucide le bonhomme. Il m’a dit : si les gendarmes et les policiers se rangent du côté du peuple, le gouvernement enverra l’armée. Si l’armée se range du côté du peuple, l’OTAN interviendra. Et ceux qui dirigent l’OTAN et la CIA, ce sont les propriétaires de la Federal Reserve Bank.

Le peuple n’a pas d’armes. Si le peuple obéit, la dictature avance. Si le peuple désobéit, la dictature s’arrête. C’est très simple en fait …

Je ne comprends pas.
Si je suit ta pensée, si le peuple désobéit, le gouvernement enverra la police, l’armée , l’Otan, etc… donc, même avec une désobéissance de masse, sans armes, le peuple est perdant, non?

Au fait, c’est quoi , c’est qui le « peuple »?
Comment être sur que dans ton peuple en révolte, il n’y a pas des francs maçons et des pro-vaccins?

2 J'aime

La désobéissance ? C’est un peu vague pour moi.
Pourrait t’ on être d’accord sur le fait que déconstruire les outils de domination, je pense à l’argent dette, les médias de milliardaires, le travail subit… Importe plus qu’ identifier un groupe au commande, tel que franc maçon, reptiliens, secte satanique… , afin qu’un autre groupe ne viennent pas s’y substituer.

4 J'aime

Alors concernant l’histoire je me pointe avec le pied dans la porte ! J’avais oublié mon pti pote de Nota Bene, un vulgarisateur en histoire qui envoit du pti bois !!

La i koz in pé larzen !

1 J'aime

La monnaie-dette a une alternative : la G1 (prononcer « june ») depuis 2017. Mais d’autres exemples historiques peuvent aussi inspirer. Je pense à la monnaie « fondante » mise en place dans une commune autrichienne au début des années 1930 (Juste mon opinion: La Monnaie Miraculeuse (film VF)), à ce qui fut utilisé par les anarchistes catalan en 1930-33 (des coupons de travail), etc.

Concernant les médias de milliardaires, je n’écoute plus la télévision, ni la radio et quand je tombe sur un journal dans une salle d’attente, bien souvent, j’ai des hauts le cœur. Mais sachez que si vous faites l’instruction en famille et que vous n’avez pas de télévision chez vous, c’est un élément à charge pour vous accuser de dérive sectaire (c’est écrit noir sur blanc dans le document de plus de 100 pages que les familles ayant fait ce choix doivent consulter).

Face au travail subi, Bernard Friot propose « le revenu à la qualification personnelle » à vie.

Identifier le groupe aux commandes est important car c’est ce groupe qui empêchera les projets ci-dessus de se développer. Formulé autrement : le dominant est l’ennemi du dominé, en tout cas du dominé qui essaie de s’émanciper de la domination (car certains dominés trouvent confortables d’être dominés et de recevoir des miettes de privilège).

Sur la désobéissance, puisque c’est vague pour vous, je vous donne un exemple concret. Depuis juillet 2020, l’Etat exige qu’on porte des masques chirurgicaux (qui « ne protègent pas des infections virales ou infectieuses » comme c’était encore marqué sur les boites début 2020). Si la population avait massivement désobéi à cette injection idiote, nous n’en serions pas à un passe sanitaire avec 3 doses et bientôt 4 doses (comme en Israël) de substance expérimentale douteuse (euphémisme).
Si personne n’appliquait les ordres liberticides, ni dans les commerces, ni dans les écoles, ni dans les restaurants, etc, il n’y aurait pas assez de policiers et gendarmes (250.000 en France) pour contenir les 50.000.000 d’adultes et 27 millions d’adolescents et mineurs.
Et cette désobéissance devrait s’appliquer à tout ce qui est nuisibles ou au moins inutile.

Merci pour cette vidéo de vulgarisation (financée par la Caisse d’Épargne d’Île de France, nous dit avec franchise le youtubeur en conclusion).

Pour aller plus loin, je suggère le livre de David Graeber " Dette, 5000 ans d’histoire" : Dette

Et puis un livre « sensible » sur le présent (depuis 1913) : « Les secrets de la Réserve Fédérale », d’Eustache Mullis. Eustace Mullins

  • David Graeber, universitaire ayant participé au mouvement « occupy wall street » nous pond 600 pages d’analyse anthropologique sur 5000 ans d’histoire qui dynamitent les idées reçues et les légendes économiques. (Je conseil aussi « bullshit job » du même auteur).

  • Eustace Mullins, homme d’un autre siècle, ouvertement nazi, défenseur de la race aryenne, cherche des coupables … je pense deviner la conclusion " sensible" de ses travaux.

Sur 2 références on en a une en commun, ça pourrait être pire.

Sur les monnaies alternatives, sur le boycott des médias de milliardaires, sur le revenu universel, tout ça m’enthousiasme.
Pour le masque, je suis persuadé que ça évite de grossièrement postillonner ses microbes sur le voisin, et que ça à un impact dans un cas de figure ou tout le monde est potentiellement malade (évidemment dans un lieu clos et non ventilé avec plusieurs malades c’est moins efficace). Ça fait un moment qu’ en Asie les gens mettent des masques en société dés qu’ils ont des symptômes grippaux, bien avant le covid et ce sans obligation.

Ce qui me semble important ici, c’est identifier avec quelles outils il va empêcher se développement, pour que personne ne puisse s’en servir. La démocratie, le consensus me semble des bonnes pistes.

2 J'aime

Comme c’est écrit sur la boite, les masques ne protègent pas des infections virales :

Boite de masques chirurgicaux

Comme vous le dites, et comme n’importe quel chirurgien pourra le confirmer, il ne sert qu’à empêcher de postillonner.

Voilà ce qui est utilisé efficacement pour se protéger des contaminations virales :

Comme son nom l’indique, le masque chirurgical est utilisé dans les blocs opératoires pour ne pas postillonner sur la zone d’opération (là où la peau a été ouverte et où il n’y a donc plus de barrière aux microbes).

Dans la vie de tous les jours, je prends le contre-pied de ce que vous avez écrit : tout le monde est potentiellement en bonne santé. Si certains sont malades, ils peuvent éventuellement porter un masque mais ce n’est pas obligatoire en termes d’efficacité.

Souvenez-vous … ce n’est pas si loin … en 2019. Quand quelqu’un a la grippe (anecdote : le virus de la grippe est un coronavirus), il ne fait pas la bise pendant quelques jours et quand bien même il postillonne sur une table ou autre objet, il suffit que les autres personnes se lavent les mains régulièrement. Notre peau et notre système immunitaire nous protègent.

J’ajoute que le port du masque, de façon prolongée, et en dehors des blocs opératoires (ventilés, climatisés, purifiés) a des effets secondaires négatifs sur la santé. Une étude a été menée en Allemagne sur près de 27.000 enfants et adolescents. Voici les résultats :

Si des Chinois portaient des masques avant 2020, ce n’était pas vraiment pour se protéger des virus mais surtout pour réduire l’absorption des particules lourdes (étant donné la pollution intense de certaines villes, l’utilisation importante du charbon comme combustible …).

Par la violence.

L’espionnage. La destruction (des ZAD, des communautés libertaires …). Les camps d’emprisonnement pour les dissidents, au besoin (Espagne, Allemagne, Pologne, URSS, Cambodge, etc). L’Histoire ne manque pas d’exemples.

Tout récemment, en 2018-2019, le mouvement des « gilets jaunes » a été réprimé parce que les gens prenaient conscience de ce qu’était la vraie démocratie et surtout que la République n’a jamais été une démocratie. La figure emblématique, Etienne Chouard, a été diffamé et accusé fallacieusement de tous les quolibets. Un grand classique.

La Commune de Paris en 1871 est un autre exemple français. Les « communards » ont été châtiés dans le sang. Les photos de l’époque sont terrifiantes ; comme des trophées de chasse. Le récit de l’historien Henri Guillemin est passionnant, très instructif.

Je pourrais vous parler de l’Espagne anarchiste de 1936-37, compte tenu de mes origines. Il me semble qu’@eccolulo lui aussi a des connaissances sur le sujet.
C’est non exhaustif bien sûr.

Ce qui ferait le plus mal au pouvoir, compte tenu de la nature financiariste du pouvoir actuel (bien au-dessus des pouvoirs politiques institutionnels), c’est que le peuple s’émancipe de la monnaie dette. Si le peuple crée sa propre monnaie, les banques redeviennent ce qu’elles n’auraient jamais dû cesser d’être : des dépôts.

Il faut voir l’Etat (l’institution du pouvoir étatique) comme une sorte de maffia qui gère ses « contribuables ». Voltaire, enterré au panthéon, a parfaitement défini la société dans laquelle nous vivons :
«Le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourri par lui et le dirige

Si le grand nombre s’émancipe des parasites (le petit nombre qui dirige), nous devenons une démocratie/une anarchie (les deux mots sont étymologiquement quasiment synonymes ; et ont été « salis » par le pouvoir l’un après l’autre). Mais ça, le « petit nombre » (étymologiquement : l’oligarchie) ne le laissera pas faire car sa survie en dépend. C’est une question de vie ou de mort pour les dirigeants.

Mais aujourd’hui, avec le génocide mondial en cours, c’est aussi devenu une question de vie ou de mort pour les populations. Soit nous prenons massivement conscience que nous sommes du « bétail » à leur yeux et qu’ils « procèdent à l’abattage de l’excès de population » (citation du Prince Philip, défunt époux de la reine Elisabeth II) et nous réagissons en créant une société débarrassée de ces parasites psychopathes, soit les prédictions démographiques du site Deagel se réalisent et nous sombrons dans la pire dictature que l’Histoire ait connu.

1 J'aime

A été diffamé par les banquiers dont il a dévoilé les agissements. Un grand classique.

Je rappelle que les nazis (tout comme les communistes bolchéviques) ont été financés par ces mêmes banquiers, juifs pour la plupart pourtant (cf. les écrits de Antony C. Sutton) et que les Warburg, par exemple, avaient un train diplomatique leur permettant de sillonner l’Allemagne nazie. Je rappelle aussi que l’Allemagne nazie a collaboré avec la Fédération sioniste d’Allemagne jusqu’en 1939 (au moins), malgré les lois de Nuremberg de 1935, comme c’est attesté dans l’Accord de Transfert (ou Accord Haavara).

Quelles sont ces diffamations? Il avait ses entrées au parti nazi américain, il revendiquait la suprématie blanche, faisait les louanges d’Hitler et j’en passe

1 J'aime

Je vais citer Wikipédia pour les diffamations :

propagandiste américain, disciple du poète Ezra Pound, et notoire négateur de la Shoah […] « l’un des théoriciens du complot les plus suivis au monde »

Toutes ces accusations/diffamations/critiques n’invalident pas ses 40 années de recherche sur la création de la Federal Reserve Bank et ses propriétaires.
Dénigrer le messager pour occulter le message est un grand classique.

Qu’il ait eu « des entrées au parti nazi », comme vous me l’apprenez, ou que « son copain de chambrée et/ou chef de la sécurité du Parti de la Renaissance Nationale » soit le futur fondateur d’un parti nazi aux États-Unis (comme le précise Wikipédia) m’apparaissent comme des diversions. Est-ce que le fond (le contenu du livre) est authentique ou pas ? D’après mes lectures, beaucoup d’auteurs sur la finance y font référence (jusqu’au Chinois Hongbing Song auteur de « La Guerre des monnaies - La Chine et le Nouvel Ordre Mondial »).

En tout cas, je n’affirme pas qu’Eustace Mullins était un modèle de vertu, si cela peut vous rassurer, par contre son ouvrage montre une ténacité et un désir de vérité indéniables.

Et, en parcourant l’article de Wikipédia, je découvre qu’Eustace Mullins a été victime de censure acharnée :

En 1956, les éditions Widar-Verlag à Oberammergau publièrent, sous le titre Die Bankiersverschwörung von Jekyl Island (littér. la Conspiration de banquiers de l’île Jekyl), une version allemande de l’ouvrage. Cependant, à l’instigation du ministre fédéral de l’Intérieur Gerhard Schröder (CDU), le parquet fédéral procéda à la saisie des exemplaires produits. Parallèlement, le tribunal de Garmisch-Partenkirchen ordonna la confiscation de 9 000 exemplaires (sur les 10 000 déjà tirés), au motif que « cet écrit contient, de manière tendancieuse, des affirmations contre un groupe de financiers juifs, lesquelles apparaissent propres à susciter ou à attiser la haine contre les fractions juives de la population et, par là, mettre en péril la sécurité publique »27. Quelques jours auparavant déjà, le parquet fédéral avait été chargé par le ministère de l’Intérieur d’engager des poursuites pénales à l’encontre du directeur de la maison d’édition, Guido Roeder, pour distribution de tracts antisémites. Le ministre de l’Intérieur déclara à Bonn nourrir l’espoir qu’après la mise au jour des tenants et aboutissants de cette affaire, il sera à même d’anéantir complètement les éditions Widar

PS : J’ai eu ce même genre de discussion avec une interlocutrice (lors d’une assemblée de « gilets jaunes ») qui reprochait à Pierre-Joseph Proudhon d’être misogyne. Je lui ai répondu qu’il l’était sans doute, comme la plupart des hommes de son époque, mais que je m’intéressais à ce qu’il avait de différent, à ses contributions, en l’occurrence l’ouvrage « Qu’est-ce que la propriété ? ».
Toujours le message, pas le messager.

C’est amusant. Tu demandes quelles sont les diffamations et après tu les énumères.

Et même si cette reductio ad hitlerum avait quelques motifs sérieux (je n’en sais rien mais il me semble que c’est tout à fait possible), elle n’en resterait pas moins un procédé rhétorique absolument dégueulasse qui sert non seulement à faire taire mais surtout A RENDRE INAUDIBLES tous ceux qui critiquent des sionistes ou des personnalités juives.

En l’occurrence l’auteur des « Secrets de la Réserve Fédérale » pouvait difficilement échapper à ce genre d’attaque vu les nombreux banquiers israélites qui ont participé à cette arnaque du peuple étasunien qu’a constitué la mise en place de la Réserve Fédérale des Etats-Unis qui n’est ni une réserve, ni fédérale, ni étasunienne mais bien un cartel de banques internationales (je me rappelle simplement des Warburg et des Lazare, peut-être y avait-il les Rothschild aussi, mais pas sûr).

Quoi qu’il en soit, si tu n’as pas lu ce livre, tu ne sais pas dans quel monde tu vis. C’est aussi simple que ça. Je recommande aussi « La controverse de Sion » de Douglas Reed. Inutile de venir me dire que c’est un antisémite. Je connais les accusations portées contre lui. L’important est seulement de savoir si ce qu’il dit est vrai.

Quant à moi, j’ai été une fois traité d’antisémite sur Facebook par un male alpha surexcité mais même Edgar Morin ou Israël Shamir ont été eux aussi traités d’antisémites alors qu’ils sont juifs. Autant dire que cette accusation ne vaut rien au plan des idées car elle constitue seulement une attaque personnelle que les principes de la communication savante excluent totalement.

Bref, @Mandeleiev je t’invite à être modéré dans tes attaques personnelles contre les auteurs que tu n’aimes pas. Elles n’apportent rien.

1 J'aime

Je cite encore Wikipédia (un site anti-complotiste par excellence) : Eustace Mullins — Wikipédia

Mullins est un opposant à la Réserve Fédérale (FED) qu’il accuse d’être depuis 1913 en possession de banques privées ou d’actionnaires privés, via les actions détenues par ses 12 chapitres locaux. Il en cite la liste : Banque Lazard, Kuhn, Loeb & co, J.P. Morgan & Co., Goldman Sachs, Lehman Brothers, NM Rothschild & Sons, Israel Sieff, Paul Warburg, et la famille Rockefeller. Selon lui, ces banques et intérêts privés contrôlent la vie politique et économique des États-Unis depuis lors.

On a eu le cas, ici sur Ronkozé, de Domie (aujourd’hui YannB) qui avait traité d’antisémite un rabbin s’adressant à des juifs dans une synagogue (je peux rechercher la vidéo au besoin). T’en souviens-tu @eccolulo ?

PS : David Graeber, l’un de mes essayistes préférés, qui est juif lui aussi, aurait pu en faire les frais s’il avait persévéré (Occupy Wall Street, Dette 5000 ans d’histoire, Bullshit Jobs, Bureaucratie, Démocratie aux marges, …). « Heureusement » pour la postérité, il est mort avant, précocement, à 59 ans.

He died unexpectedly in September 2020, while on vacation in Venice. […]
He died suddenly, from necrotic pancreatitis,[84] on September 2, 2020, while on vacation with his wife and friends in Venice.[85] Graeber died during the COVID-19 pandemic and instead of a funeral, his family organized an ‹ Intergalactic Memorial Carnival › of livestreamed events that took place in October 2020.[86] His wife, Dubrovsky, attributed the pancreatitis to COVID-19, saying they both had strange symptoms for months beforehand, and she said there was a connection between COVID-19 and pancreatitis.[87]

1 J'aime