Action Extinction Rebellion sur la Réunion ce samedi

Je fais suivre un mail que j’ai reçu. Qui a lancé ça à la Réunion? Je n’en sais pas plus que ce qu’il contient.

Bonjour,

Cette semaine a lieu la RIO , Rebellion Internationale d’Octobre, initiée par le mouvement Extinction Rebellion qui s’est illustré par l’occupation pacifique du centre commercial Italie 2 sur Paris samedi et par l’occupation de la place Chatelet toujours sur Paris depuis lundi.
Ce mouvement prône la désobéissance civile pacifique afin d’alerter la population sur l’urgence climatique et la disparition de la biodiversité qui se déroule sous nos yeux, tout en exigeant une mobilisation des dirigeants politiques à la hauteur des enjeux.

La Réunion étant particulièrement concernée par le changement climatique en cours et la destruction progressive de notre environnement exceptionnel, un groupe de citoyens réunionnais soucieux de la préservation du vivant a rejoint ce mouvement mondial et annonce l’organisation d’une action pacifique et non violente ce samedi 12 octobre sur la rue principale du centre-ville de Saint Leu à partir de 10h30.

Le lieu exact de l’action est tenu secret afin d’éviter que la police ne soit présente à notre arrivée mais vous n’aurez aucun mal à nous trouver si vous parcourez la rue principale de Saint Leu :wink: La durée de l’action dépendra de la mobilisation des citoyens mais nous vous conseillons fortement de venir dès le matin !

Nous vous invitons donc à vous joindre à nous et à partager ce message auprès de votre entourage car ce n’est qu’en travaillant ensemble, collectivement et sur le terrain, qu’on pourra amorcer une transition de notre société. Pensez à apporter de l’eau et de quoi passer le midi sur place au cas ou.

On vous attend nombreux, dans la non violence et le respect de tous.
Vous trouverez ci-joint les engagements de XR qui guident nos actions de terrain.

PS : Pour ceux qui ne pourraient pas venir mais qui souhaitent nous rejoindre, merci de nous envoyer un mail.

Vous pouvez également nous rejoindre sur le groupe facebook Extincton Rebellion 974 : https://www.facebook.com/groups/1397942883704385/?ref=bookmarks

Rebellieusement votre !
Le groupe Extinction Rebellion Réunion

C’est bizarre car sur leur liste sécurisée il est écrit :
Rappels :
Merci de ne diffuser aucun mail envoyé par le groupe XR sur une autre adresse qui ne soit pas protonmail (ca ferait sauter la sécurité)
Merci de ne pas utiliser la mailing liste pour diffuser des informations, d’autres outils existent pour cela. Toujours envoyer les mails en copie carbone invisible (Cci) et pas en copie carbone (Cc) pour éviter la diffusion et récupération de mailing listes. !

Et enfin, plus nuancé :

2 J'aime

Très intéressants ces liens. Ça montre que tout n’est pas noir ou blanc, qu’il y a des nuances et que pour quoi qu’on fasse dans la vie, on se doit d’y mettre un temps de réflexion avant d’agir.

Pour ma part, je n’ai jamais adhéré aux actions extrêmistes mais plutôt à tout ce qui est constructif.

Merci @anon54834778 pour le relai et @alainmouetaux pour la remarque pertinente.

Personnellement, je me suis renseigné après avoir aussi reçu également des emails de cette liste sans avoir utilisé de mail ProtonMail. D’où l’interrogation de @anon54834778.

Et c’est normal, il s’agissait de faire connaître cette liste à plusieurs personnes, histoire de parler du groupe et de ses actions sur le mode public. En revanche, et c’est là que @alainmouetaux a raison, pour tout ce qui est organisation interne, seules les adresses protonmail sont autorisées.

Pour s’inscrire, il suffit de :

  1. créer une adresse sur ProtonMail
  2. envoyer un email à lareunion@extinctionrebellion.fr en précisant
  • votre commune,
  • votre prénom/nom,
  • votre numéro de téléphone (facultatif mais préférable pour échanger simplement)

On dirait que tous les liens que tu as transmis sont très critiques de Extinction Rébellion.

J’avoue ne pas avoir lu, car cela me semble des arguments superficiels… je peux me tromper.
Selon moi, Extinction Rébellion (XR) est très proche du message de Greta Thunberg, pointant l’inaction des politiques face à l’urgence climatique et se réfèrant explicitement aux travaux du GIEC.

Voici un extrait de leur page Wikipedia

Cette nouvelle organisation base son action sur quatre revendications :

  1. la reconnaissance par les différents pouvoirs exécutifs de la « vérité » sur l’état de la crise écologique,
  2. la réduction des émissions de CO2 afin d’atteindre la neutralité carbone en 2025,
  3. l’arrêt de la destruction des différents écosystèmes et enfin
  4. la création d’une assemblée citoyenne chargée d’appliquer la transition écologique

Y a t’il un problème sur le fond de ces revendications ?

Quant à leur méthode de fonctionnement, toujours sur Wikipedia:

Il n’y aurait pas de hiérarchie au sein d’Extinction Rebellion. Le mouvement tient une organisation holacratique. Il est aussi décentralisé, les groupes régionaux et locaux sont libres d’agir de manière autonome. Il y est fait appel à la désobéissance civile pour frapper les esprits. Le mouvement n’a pas non plus de porte-parole fixe, il n’a que des portes-paroles ponctuels pour communiquer sur certaines actions.

C’est plutôt sympathique, non ?

@pvincent je pense que ce mouvement aurait tout intérêt à évoluer avec celui des gilets jaunes, surtout sur les questions de fond. Les gilets jaunes s’étaient formés dans la rue et sur les rond-point sur la question de l’injustice fiscale, mais rapidement ils ont compris qu’il s’agissait d’un problème d’institutions et que la revendication initiale devait allait bien plus loin.

Là où c’est intéressant lorsqu’on aborde le problème du réchauffement climatique, c’est lorsqu’on vient à parler des solutions, et là je fais référence à la revendication 2. La neutralité carbone, je venais de le lire noir sur blanc hier soir, ne veut pas dire zéro émission carbone ; cette notion est liée à la compensation carbone avec les structures économico-financières qui vont avec. Pour le comprendre, lire l’exposé de Kim Hill, partie 1 [FR].

Les promoteurs de la neutralité carbone défendent l’échange de compensations carbone, afin que les entreprises puissent payer pour que le carbone qu’elles émettent soit [supposément] capturé ailleurs, ce qui leur évite d’avoir à véritablement réduire leurs émissions. Cette approche crée une nouvelle industrie, un nouveau marché où l’on vend des crédits carbone.

Le fait que la neutralité carbone soit portée aux revendications interroge.

Ce qui risque de se confirmer au fil du temps, c’est l’inexistence de solutions technologiques pour « résoudre le réchauffement climatique », que ce soient en terme de géo-ingénierie, de capture du carbone, de compensation, etc. D’après l’article de Kim Hill, toutes ces solutions ne feront qu’accroître la production des émissions carbone et ne permettront pas une sortie du système actuel.

Tous les articles de Kim Hill sont en cours de traduction et sont ici : https://medium.com/@kim.hill

@jeronimo.sanchez le site https://www.partage-le.com est très critique vis à vis de l’action de Greta Thunberg et de celle d’XR. Lecture indispensable pour une pensée plus critique.

Sinon, je pense que le mouvement XR va évoluer dans sa propre réflexion, par exemple en rencontrant les gilets jaunes comme il le fait actuellement. Par contre, comme il bénéficie de soutiens financiers et qu’il constitue une nouvelle opportunité pour l’industrie, on ne doit pas exclure la récupération possible du mouvement.

1 J'aime

Pour info, en parallèle, il y a un jeu pour adultes dont on commence à parler, c’est la « La fresque du climat », inventé par un ingénieur diplômé des Ecoles centrales et qui est en pleine diffusion dans les grandes écoles. Le but du jeu est de montrer quelques liens entre les causes et les effets du réchauffement climatique à partir de cartes.

La fresque du climat peut être un outil de promotion de solutions technologiques, par exemple la « fusion nucléaire » qui est évoquée après la présentation de Cédric Ringenbach.

Une notion intéressante dans toute cette histoire, c’est la connaissance.

Je m’explique : Les gens passent leur temps à débattre sur le sujet « réchauffement climatique ou pas ». Or, toutes les infos « officielle » qu’on a sur le sujet nous viennent des gens qui donnent des ordres pour gazer et matraquer les gens dans les manifs.

Je pense qu’on se doit d’avoir la main mise sur les bonnes infos concernant le climat. Pour ce faire, nous nous devons de trouver de réels spécialistes qui sont à la fois compétents sur le sujet « climat », indépendants et suffisamment courageux pour dire la vérité sans risquer leurs carrière, voire même leur vie, que ce soit pour pencher dans un sens ou dans l’autre.

Avec un avis éclairé de ce type, ça remettrait les pendules à l’heures, permettrait d’unifier les gens et de faire des actions cohérentes sans faire de débat stérile.

1 J'aime

En lien avec la revendication 1 de XR qui exige que la vérité soit dite.
Dire la vérité - annoncer officiellement la gravité de la situation - n’est en effet pas suffisant ; il y a surtout nécessité d’être informé (et bien informé) sur le problème plus globalement. Et mener une réflexion restreinte à une production industrielle « décarbonée » est insuffisante : on garde les mêmes acteurs économiques, le même modèle de production économique …

Exiger la vérité de qui ?!? De ceux qui nous mentent comme des arracheurs de dents depuis le début ?

Soit ils resteront muets, soit ils inventeront un beau discours de plus qui leur permet de jouer un double jeu.

Quand je parle de trouver des gens qui nous disent la vérité, je le répète, ça ne peut pas être des gens qui soient soumis à des consignes de communication de l’état et des multinationales.

Ces spécialistes, de par leur indépendance pourraient nous délivrer un discours sincère (quitte à en décevoir quelques-uns dans un sens ou dans l’autre) sur l’état actuel de la planète au niveau carbone et si « OUI, il faut mener des actions extrêmes » ou « NON, il faut continuer à se bouger pour la planète mais sans avoir besoin de tout bloquer ».

1 J'aime

En fait, mon but dans cette histoire, ce serait, via le fait de trouver la vérité, arriver à unifier les gens.

C’est en ayant une vision commune qui soit rattachée à la vérité qu’on peut avancer dans le bon sens.

Dans la Partie II de son exposé [FR], Kim Hill écrit :

Extinction Rebellion [XR] n’exige même pas des gouvernements qu’ils disent la vérité sur les causes du changement climatique et de l’effondrement des écosystèmes : croissance économique infinie, agriculture industrielle, impérialisme, guerres, extractivisme et utilisation de combustibles fossiles. Selon eux, la crise climatique est en quelque sorte un problème isolé du reste, pouvant être résolu par l’affirmation de vérités et le recours à de nouvelles technologies permettant à la société techno-industrielle de perdurer.

je fais ce constat également. C’est comme d’avoir déconnecté (et c’est ce qu’affirme kim hill) les émissions de co2 de tout le reste (le modèle économique actuel, etc).

Et comme tu le dis très bien steve, c’est pas une raison pour ne pas cherche à s’unifier ou à « converger », même si cette convergence est assez floue et qu’il y a bien quelque part des raisons de divergence…

Allons plus loin dans la pensée : C’est logique que toutes ces choses soient liées, mais c’est pas seulement ça qui est lié parce que TOUT est lié.

Je m’explique : Il est important de savoir évoluer au niveau personnel car si ce n’est pas le cas, tu seras certainement dans un état suffisamment négatif pour influencer négativement ton entourage qui eux-mêmes feront pareil. Au final, c’est la terre entière, êtres humains et nature comprise qui en prendra plein la tronche à cause de ce manque de prise de conscience qui aura contribué à tout faire écrouler.

Donc, avant de faire des actions collectives pour forcer qui que ce soit à agir pour rétablir les choses dans le bon ordre, apprenons d’abord à nous changer nous-mêmes, nos corps, nos esprits et nos actes.

Quand on sera arrivés à ce point-là, ce sera déjà un bon point de départ pour faire évoluer les choses dans le bon sens. Parce qu’en attendant, dans l’état actuel des choses, c’est comme si on disait aux gouvernements et aux multinationales : « Evoluez bon sang, vous agissez négativement. Nous on est pas évolués non plus, on agit négativement, mais c’est pas grave. C’est vous qui devez changer en premier ».

J’en parle justement dans ce sujet dans lequel figure la vidéo que je mets ci-dessous :

Ursul confronte Extinction rebellion à la question de l’efficacité de sa lutte et surtout au problème du défaut de convergence des luttes.

oui, j’ai vu, Usul tape fort sur XR. :woozy_face:
ça me fait réfléchir…

je ne sais plus trop quoi en penser maintenant.
entre tous ceux qui critiquent Greta, le GIEC, le réchauffement climatique, l’extinction massives des espèces et maintenant XR, tout devient flou.

Certains disent qu’ils sont trop extrémistes, d’autres pas assez, bref c’est la zizanie.
je me demande si toutes ces divisions n’arrangent pas toujours les mêmes personnes : l’oligarchie au pouvoir qui peut se frotter les mains.

A moins d’être dans le déni de réalité - il est trop bon ce Didier Super, j’adore ! , ou d’avoir rien à foutre, difficile de mettre le tout à la poubelle, le GIEC et tous les autres rapports sur l’état du monde.

J’ai entendu que certains enseignants en physiques qui jusqu’à présent n’avaient aucune préoccupation pour l’écologie, avaient récemment pris connaissance des conclusions du GIEC, et que leur première réaction était la colère qui les poussait d’abord dans une sorte de déni… mais ce n’est qu’un premier pas avant l’acceptation.

Une fois qu’on est sorti du déni, on ne peut pas dénigrer non plus le mouvement XR ainsi que les marches des étudiants pour le climat ou la grève des vendredi pour le futur. Moralement vis à vis de la jeunesse ça ne serait pas génial !..

Il n’empêche que nous sommes facilement manipulables, surtout lorsqu’il s’agit de la jeunesse qui subit un choc émotionnel. Je comprends la méfiance de steve vis à vis de ce mouvement, sauf que ma réflexion s’arrête sur la propagande pour manipuler les foules, laquelle reste tout à fait d’actualité.

1 J'aime

Pour info sur le symbole, c’est intéressant http://www.extinctionsymbol.info/

Since its inception the extinction symbol has always been a strictly anti-consumerist project. No extinction symbol merchandise exists, and it never will do. The free use of the extinction symbol by individuals in their personal artwork or other forms of expression is strongly welcomed and encouraged, but any form of commercial use of the symbol is completely against its ethos and should therefore be refrained from. Please do not use the symbol on any items that will be sold or for fundraising purposes, nor to endorse any businesses or political organisations. This is an ecological symbol of peaceful resistance. It should not be used for any purposes or ideologies associated with violence. There are no exceptions to this policy. Thank you for your understanding in this matter.

Oui, d’où le fait qu’il faut pouvoir douter de tout. Au fil des années, on a réussi à nous retirer notre capacité à utiliser notre libre arbitre, d’où le fait que tout devient flou comme le dit pvincent et qu’il faut pouvoir douter avant de valider une idée.

Et même quand une idée est bonne, ils sont tellement malins qu’ils peuvent utiliser cette idée pour la détourner afin qu’elle travaille pour leurs projets manipulatoires.

Par exemple, une idée serait que toutes les règles et les lois qui sont sensées agir en faveur de l’écologie (je précise que les motivations écologistes de base des citoyens restent positives) peuvent faire penser qu’ils s’en serviraient pour nous inculquer une « culture de l’interdit » propice à l’avènement d’une dictature.

Il faut donc, dans sa pensée et ses actes, faire en sorte de marcher sur des oeufs, sans cesse peser le pour et le contre.

C’est pour ça qu’il faut se méfier car comme on le dit, « le mieux est l’ennemi du bien » et « à trop vouloir être dans la lumière, on fini par créer de l’ombre ».

Au final, pour n’importe quel sujet, nous nous devons de questionner notre coeur. Y a que lui qui possède la vérité. C’est le moteur de notre libre arbitre.

1 J'aime